Redressement judiciaire

Téléchargez
le Lexique complet

Opération juridique par laquelle un tribunal donne la possibilité à une entreprise en difficulté de se redresser pour poursuivre son activité. En cas d'échec, l'entreprise sera mise en liquidation judiciaire. Le redressement judiciaire permet à l'entreprise de valider la stratégie de son plan de redressement. Pour se faire, le Tribunal de Commerce gèle toutes les dettes qu'elle avait pu contracter. Ainsi l'entreprise peut se permettre de se créer une trésorerie afin de développer son activité. Si la première période de redressement n'est pas suffisante, elle peut être prorogée. Dans le cas contraire, s'il s'avère que l'activité n'est réellement plus viable, le Tribunal de Commerce peut prononcer la liquidation judiciaire de l'entreprise. L'ensemble des actifs sera alors cédé dans le but de combler le passif. En pratique, l'actif ne comble jamais le montant du passif, et les fournisseurs mais aussi l'Etat sont les principaux perdants des liquidations judiciaires. Les salariés bénéficient eux d'un fonds de garantie des salaires. Une liquidation judiciaire peut entraîner des défaillances en chaîne auprès des fournisseurs qui voient un de leurs clients disparaître.