Provisions pour dépréciation des comptes de clients

Téléchargez
le Lexique complet

Une entreprise accorde souvent des délais de paiements à ses clients. Ainsi un client peut très bien payer ce qu'il a acheté 60 jours après la livraison du bien. Pendant cette période, il n'est pas exclu que le client ait des difficultés financières, et ne soit plus en état de rembourser ses dettes. Dès que l'entreprise est au courant d'une difficulté, elle a l'obligation légale de provisionner ce risque dans ses comptes. Ainsi, si des difficultés financières apparaissent pour un client redevable d'un million d'euros par exemple, l'entreprise peut décider de provisionner dès maintenant 200.000 euros pour tenir compte des risques de non paiement. La totalité de la créance peut aussi être provisionnée si l'entreprise pense qu'elle ne sera pas en mesure de récupérer sa créance. La créance n'est toutefois pas annulée tant que la perte n'est pas définitive.