Prêt participatif

Téléchargez
le Lexique complet

Très en vogue au début des années 80, il permettait à une entreprise nationalisée de se financer sans voir le contrôle de l'Etat diminuer. Il s'agissait de titres subordonnés. Les prêts participatifs n'étaient pas adjoints d'un droit de vote, et ainsi l'Etat pouvait conserver 100% du capital de la société nationalisée tout en accueillant des capitaux privés au sein de l'entreprise.