Loyer de l'argent

Téléchargez
le Lexique complet

A l'origine le loyer de l'argent désignait le taux d'intérêt auquel les banques pouvaient se financer auprès de la banque centrale de leur pays. En effet, chaque banque peut emprunter de l'argent auprès de la banque centrale et ainsi financer leurs besoins en capitaux. Aujourd'hui, une banque européenne de la zone Euro, peut emprunter de l'argent auprès de la Banque Centrale Européenne. Ce taux fixé par la BCE évolue dans le temps. Cette évolution dépend des conditions économiques de la Zone Euro, et du reste du monde. Une crainte du retour de l'inflation ? Et le taux augmente pour ralentir la demande de crédit. Un besoin de relance ? Et le taux baisse pour favoriser les investissements des entreprises et des particuliers. La moindre variation des taux directeurs de la BCE peut avoir une répercussion immédiate sur la croissance économique et surtout sur le coût de la dette des Etats ou encore d'un particulier qui a choisi d'acquérir son bien immobilier via un crédit à taux variable. Les taux directeurs influencent en effet tous les autres taux d'intérêts.

Aujourd'hui, l'expression loyer de l'argent désigne simplement un taux d'intérêt. Il s'agit en d'autres termes, du loyer que vous devrez verser à un prêteur qui a accepté de vous prêter de l'argent. Si une banque vous prête 5.000 euros à 15% pendant 1 an. Cela signifie qu'au bout de douze mois, vous devrez lui rembourser :
- les 5.000 euros provenant de la somme directement empruntée;
- les intérêts. Ces derniers se calculent grâce au taux d'intérêt ou loyer de l'argent. Dans notre cas précis, les intérêts représentent 15% x 5.000 = 750 euros.

Autrement dit, en contrepartie du prêt de 5.000 euros, vous devrez vous acquitter de frais de 750 euros. Ces intérêts peuvent ainsi s'assimiler à un loyer, d'où l'expression loyer de l'argent.

L'activité économique d'un pays est directement liée au loyer de l'argent. Si le coût des emprunts est trop élevé, les investissements des entreprises se ralentiront. En effet, un projet peut ainsi s'avérer trop coûteux s'il est financé par l'emprunt, et donc ne jamais voir le jour. La consommation des particuliers sera également impactée par un loyer de l'argent trop élevé. Les crédits à la consommation favorisent la consommation, qui est un des moteurs de croissance de l'économie.