Label éthique

Commander nos ouvrages
Lexique et Glossaire

Destinés à promouvoir le commerce équitable, les labels éthiques facilitent l'acte d'achat des consommateurs. Ces différents labels se chargent d'étudier les conditions de production et les conditions de travail des ouvriers, agricoles le plus souvent, et labellisent ou non les produits issus de ces exploitations. Ces labels peuvent ainsi être attentifs aux salaires des ouvriers, à leurs horaires de travail, à l'absence de pollution de la production, au développement d'une agriculture biologique ou encore à la volonté d'améliorer la production pour aller vers plus de qualité. Chaque label développe son propre cahier des charges que se soit de respecter la société qui tente de se faire labelliser.

Il existe différents labels éthiques, mais le plus connu est sans doute le label Max Havelaar, de l'association Fairtrade Labelling Organizations International. Il garantit un prix plus juste aux producteurs que ne le font les grands groupes, et une traçabilité forte pour les consommateurs. En contrepartie de ce label, un pourcentage du prix de vente est versé aux associations labellisant pour que celles-ci puissent poursuivre leurs audits de contrôle.

Des labels éthiques se sont aussi développés dans le domaine de la Finance, via les investissements socialement responsables ou ISR. Ainsi un ISR ne serait être investi dans le domaine militaire ou dans un secteur polluant. Des fonds éthiques ont ainsi vu le jour pour permettre aux investisseurs d'orienter plus finement leurs placements.