Frais financiers

Téléchargez
le Lexique complet

Ensemble des frais liés aux emprunts financiers contractés par une entreprise. Dans un compte de résultats, le résultat financier correspond au solde des produits financiers soustraits des charges financières. Les frais financiers comptabilisent ainsi la totalité des charges versées par l'entreprise à ses banques. Ces intérêts peuvent être dus suite à un emprunt de grande envergure ou un simple découvert bancaire. Le montant des frais financiers est donc directement corrélé au mode de financement de l'entreprise. Plus cette dernière privilégie les capitaux propres pour financer ses investissements, plus l'entreprise verra ses frais financiers limités. Au contraire, une société fortement endettée pourra voir ses marges de manoeuvre fortement réduites à cause d'un résultat financier très déficitaire. Ainsi une entreprise rentable peut déposer son bilan à cause d'une dette, et donc de frais financiers, trop élevés.

Constamment le chef d'entreprise doit jongler entre l'exigence de rentabilité financière des actionnaires et des frais financiers jugulés pour éviter les dérives.

Les particuliers sont aussi redevables de frais financiers au moment de contracter un emprunt, qu'il soit destiné à l'acquisition d'une automobile, d'un bien immobilier ou encore pour l'achat d'un bien de consommation. Cet emprunt sera remboursé à chaque échéance. Cette dernière se décompose le plus souvent en :
- principal : montant du crédit remboursé;
- intérêt : coût de la dette, frais financiers;
- assurance : de nombreux prêteurs exigent la mise en place d'une assurance en cas de décès ou d'invalidité de l'emprunteur.