Escompte

Téléchargez
le Lexique complet

1. Opération par laquelle la banque paye un effet de commerce au porteur diminué du taux d'escompte. Le créancier apporte un effet de commerce qu'il détient sur un tiers. En échange de cette créance, la banque versera le montant de la créance à son client déduit des frais d'escompte.

2. Si un commerçant propose un crédit gratuit sur plusieurs mois à ses clients, un client peut très demandé un escompte s'il décide de payer comptant. Le commerçant ne sera pas en mesure de lui refuser cette remise sur le prix du produit.