Créance hypothécaire

Téléchargez
le Lexique complet

Se dit d'une créance classique où le créancier détient une hypothèque sur un actif de l'emprunteur. Ainsi, le créancier s'est garanti en cas de défaillance de l'emprunteur. Si ce dernier ne rembourse pas le montant de sa créance, le créancier deviendra le propriétaire du bien immobilier, et pourra le vendre pour se rembourser de sa créance. Les créances hypothécaires ont posé problème lors de la crise des subprimes où le montant des prêts accordés étaient basés sur la valeur future des biens immobiliers, dans un marché en forte hausse. En cas de baisse ou même de ralentissement du marché de l'immobilier, avec une difficulté à rembourser la créance, et le créancier se retrouve avec un bien immobilier qui vaut moins que le montant de la créance. Il devra donc passer une perte malgré la garantie que constituait l’hypothèque.