Coefficient de division des risques

Téléchargez
le Lexique complet

Ce coefficient est utilisé dans le cadre de la réglementation prudentielle. Il permet de limier les risques d'une éventuelle faillite pour un établissement de crédit. Le coefficient de division des risques étudie chaque risque clients dépassant les 15% du montant des fonds propres. Le total de ces risques spécifiques ne peut excéder 8 fois le total des fonds propres. Cette limitation est faite pour réduire les risques de défaillances des banques en cas d'insolvabilité de certains clients.