Charge fixe

Téléchargez
le Lexique complet

Pour exploiter une activité, l'entreprise a certes des produits mais également des charges. Ces charges ou coûts se décomposent en deux postes distincts. D'une part, les charges variables qui dépendent directement de l'activité. L'achat de matières premières intervenant dans le processus de production est ainsi une charge variable. Les charges fixes n'évoluent elles pas suivant l'activité de l'entreprise. Prenons le cas d'un constructeur automobile. L'acier est une composante du véhicule et est donc une charge variable. L'usine, que ce soit la structure, les robots ou encore les logiciels achetés pour l'exploitation, sont des éléments des charges fixes. Elles n'évolueront pas quelque soit l'activité de l'entreprise. Que vous produisiez 1.000 voitures ou 1.050, les charges fixes ne changeront pas.

La masse salariale peut ou non faire partie des charges fixes selon leur capacité de flexibilité. Dans le cadre d'activités saisonnières où le personnel est engagé pour la saison et peut être rapidement licencié, la masse salariale s'apparente à une charge variable. Mais dans les entreprises installées, la masse salariale n'évolue pas selon l'activité de l'entreprise, et même en période de forte baisse d'activités, le nombre de salariés reste constant. Seuls les contrats en intérim peuvent évoluer à la baisse.

Le montant des charges fixes, ainsi que la marge sur coût variable de chaque produit déterminent le point mort de l'entreprise. Ainsi, si une entreprise a des charges fixes d'un million d'euros, et que la société réalise une marge brute (après charges variables) de 15 euros par produit, il sera nécessaire de réaliser plus de 66.667 ventes pour financer les charges fixes. Les industries nécessitant de très lourdes charges fixes (amortissement des usines par exemple) sont donc très dépendantes de l'évolution de l'activité. Une activité en berne, et les charges fixent plombent le résultat final de l'entreprise. Au contraire, une activité en hausse, et le résultat net peut s'envoler compte tenu de la marge brute sur chaque produit.

Le dirigeant a tout intérêt à diminuer le montant des charges fixes afin de profiter au maximum du rebond de son activité.