Cessation de paiement

Téléchargez
le Lexique complet

Impossibilité pour une entreprise de payer ses dettes à court terme avec son actif disponible à court terme. La cessation de paiement se traduira le plus souvent par un redressement ou une liquidation judiciaire. Prenons le cas d'une entreprise qui a une dette d'un million d'euros. Chaque mois, elle doit rembourser à son créancier une échéance de 50.000 euros. Si elle n'est pas dans la possibilité de rembourser cette échéance, elle peut se déclarer en cessation de paiements.