Certificat d'Investissement

Téléchargez
le Lexique complet

Une action ordinaire est composée d'un droit à dividende et d'un droit de vote. Avec le besoin de recapitalisation des sociétés nouvellement nationalisées, l'Etat a créé en 1983 deux nouveaux instruments financiers. D'une part un Certificat d'investissement représentatif du droit à dividende. De l'autre un certificat de droit de vote, détenu par l'Etat, et représentatif du droit de vote rattaché à l'action ordinaire. En regroupant le certificat d'investissement et le droit de vote, ces deux produits disparaissent au profit d'une action ordinaire.