Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Institutions, françaises, européennes ou internationales

Les entreprises, Etats, banques, fonds de pensions ou collectivités locales, ne sont pas les seuls intervenants sur les marchés financiers. Certes l'entreprise émet de nouvelles actions, l'Etat cherche à financer ses dettes, et les fonds de pension placent l'épargne de leurs clients. Mais ils ne dictent pas les règles des marchés qu'ils utilisent. De plus, ils ne sont pas les seuls à pouvoir intervenir directement dans le monde de la finance. Les institutions au sens large ont un pouvoir important, et elles n'hésitent pas à en user si besoins.

Les institutions sont de toute nature et sont présentes sur tous les continents. Alors que certaines financent des Etats pour leur permettre de se développer, d'autres surveillent la bonne marche de la bourse. D'autres encore représentent une association de pays destinée à influencer l'économie dans un sens précis. Toutes ces institutions ont leur histoire, leurs objectifs et leurs zones d'actions.

En France, avec le développement de l'Europe, la Banque Centrale a perdu une grande part de ses prérogatives, et après plusieurs rapprochements, l'AMF ou Autorité des Marchés Financiers est devenue une institution financière géante. Elle contrôle et surveille les marchés financiers afin que les épargnants ne voient pas leurs placements disparaître à cause de mouvements suspects ou de pratiques interdites.

L'Europe a créé de nombreuses institutions au rythme de son développement. L'une des plus puissantes est sans conteste la Banque Centrale Européenne. Cette institution oriente la politique monétaire des pays de la Zone Euro. Totalement indépendante, la BCE a pour objectif de juguler l'inflation.


Au niveau international, le budget de ces institutions peut se chiffrer en centaines de milliards d'euros. Ainsi le FMI ne cherche pas à relancer un secteur d'activités ou encore une entreprise en déconfiture financière, mais a pour objectif de permettre aux pays de se développer ou encore de sauver de la faillite certains Etats. L'OPEP fait entendre la voix des principaux pays exportateurs de pétrole, alors que la Banque Mondiale lutte contre la pauvreté.

Toutes ces institutions ont un impact puissant sur les économies nationales et régionales, mais elles ont souvent été critiquées pour leur rigidité. Les politiques du FMI ont ainsi été appliquées dans plusieurs pays, sans tenir compte des spécificités du pays concerné. Aujourd'hui, elles sont encore critiquées pour leur difficulté à relancer la machine économique après la crise financière.


Commencez la visite