Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Williams ultimate oscillator, un oscillateur performant

Indicateurs techniques

Les investisseurs utilisent de nombreux outils pour prédire l'évolution des cours, et la tendance à venir. Le Williams Ultimate Oscillator est l'un de cela. Cet indicateur fonctionne selon le même principe que l'oscillateur Momentum. La principale caractéristique du Momentum est qu'il met en relation les derniers cours avec les cours à n périodes. Le principal défaut de ce système est la difficulté à trouver une période d'évaluation correcte. De fait, sa réussite ou non dépend en grande partie de la période de temps choisi.


Sponsorisez cet article !


L'indicateur Williams Ultimate Oscillator permet de supprimer cet inconvénient. Au lieu de ne calculer qu'une seule différence, à savoir dernier cours - (plus bas du jour ou de la veille), le WUO nécessite le calcul de trois différences basées sur des périodes de cours différentes. On peut alors imaginer trois périodes, une sur 1 mois, une sur 3 mois et la dernière sur 6 ou 12 mois. L'essentiel est d'avoir 3 périodes distinctes, une à court terme, l'autre à moyen terme et la dernière à long terme. Les périodes 7 jours, 14 jours et 28 jours sont aussi employées.

Le calcul du Williams Ultimate Oscillator se base donc sur la moyenne arithmétique des 3 différences obtenues. Chaque période est ainsi pondérée, et aucune ne viendra fausser l'analyse.


Interprétation du WUO :

Mais comme tout indicateur, il se doit d'être interprété correctement. Même si l'indicateur est correct, une mauvaise interprétation peut se traduire par une mauvaise décision. L'investisseur a plusieurs possibilités pour se positionner sur un titre, en s'aidant du Williams Ultimate Oscillator. Soit en attendant les divergences, haussières ou baissières, soit en suivant les retournements de tendance.

On observe une divergence haussière quand les cours dépassent un plus haut historique alors que dans le même temps l'oscillateur n'est pas à son plus haut. Cela signifie qu'une progression est encore à venir pour atteindre le plus haut de l'oscillateur. L'oscillateur est alors inférieur à 30, et une nouvelle hausse du titre est attendue. Il est donc conseillé de se positionner acheteur ou long sur le titre.

On observe une divergence baissière quand les cours clôturent sous leur plus bas historique alors que dans le même temps, l'indicateur n'est pas à son plus bas niveau. Une baisse est encore à craindre. L'oscillateur est alors supérieur à 50, et l'investisseur aura intérêt à shorter le titre (le vendre) pour dégager une plus-value.

L'investisseur peut aussi attendre le retournement de tendance pour se positionner, et se placer au plus tôt de la nouvelle tendance.

Le Williams Ultimate Oscillator est donc un indicateur technique intéressant, même s'il n'est pas l'outil idéal pour gagner à coup sur. Il s'agit d'un outil parmi tant d'autres, qui pourra vous rendre des services, mais rien de plus.