Représentations graphiques


Volumes, essentiels mais souvent oubliés

L'analyse des cours n'est pas la seule possibilité offerte à l'analyste technique pour étudier l'évolution d'un titre. En plus de l'analyse des cours d'ouverture, de clôture, des plus haut et plus bas, l'étude des volumes quotidiens échangés est primordiale pour l'investisseur. Les volumes sont tout à la fois étudiés pour suivre leur évolution d'une séance sur l'autre, mais aussi pour connaître la force d'une tendance. On peut aisément comprendre que le cours d'un titre qui monte sur de forts volumes aura une significativité plus forte qu'un titre qui n'augmente que sur de faibles volumes.



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Le graphique ci-dessus représente l'évolution du cours d'un titre (ligne rouge), et de l'évolution de ses volumes (histogramme bleu). Les volumes sont couramment représentés par un histogramme en bâton, et ce afin de distinguer clairement les volumes des cours. Ceci s'explique aussi par le caractère fluctuant des volumes d'un jour sur l'autre. Il n'est pas impossible d'observer sur certains titres des variations de 100% en volume d'un jour à l'autre. De plus, le volume d'un jour n'est pas en relation directe avec le volume du jour précédent. Il n'y a donc pas de raison d'établir une liaison entre deux volumes de deux séances différentes. Toutefois, une hausse continue des volumes peut inciter les investisseurs à s'intéresser à la valeur.

Volumes, essentiels mais souvent oubliés
(Source : Boursorama)

L'interprétation des volumes est relativement simple. Un accroissement des volumes lié à une phase de stagnation des cours, après une phase de baisse, s'analyse comme une phase d'accumulation. Le marché aura tendance à rebondir. Les investisseurs sont de plus en plus présents sur le titre (hausse des volumes), et il suffira d'une fenêtre ou d'un gap pour voir remonter le cours. Le cours stable précise qu'aucune pression (acheteuse ou vendeuse) n'est plus forte que l'autre, mais la hausse des volumes démontre que le titre attire de plus en plus d'investisseurs. Un rebond est donc à envisager. Les derniers vendeurs empêchent le titre de rebondir mais la pression acheteuse empêche au titre de continuer à poursuivre sa chute.

Si après une forte hausse des cours, les cours évoluent de façon stable entre deux bornes (bande de congestion) et si dans le même temps, les volumes chutent, nous sommes en présence d'une phase de distribution. De nombreux investisseurs prennent leurs bénéfices, et seuls les particuliers restent encore sur le marché. Les institutionnels vendent leurs titres pour dégager leurs plus-values. Une fois la phase de distribution terminée, le cours aura tendance à chuter. Sans observer les volumes, il s'agirait juste d'une période de stabilisation après une forte hausse. Rien ne laisserait présager d'une future baisse possible.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Les volumes peuvent aussi être étudiés avant même d'étudier l'évolution des cours. Ainsi une évolution constante des volumes sur un titre démontre que la valeur attire de nouveaux investisseurs. Ce simple attrait peut vous inciter à suivre la valeur pour comprendre cet engouement et la possible évolution du titre qui en résultera. De nombreux logiciels d'analyse technique vous permettront de trouver rapidement les valeurs dont les volumes sont en forte hausse.

Il va de soi que l'étude des volumes est plus évidente sur les valeurs à forte liquidité. En effet, un doublement des volumes sur une valeur où s'échangent quelques centaines de titres par jour n'a que peu d'intérêts. Pour les valeurs peu liquides, les volumes restent toutefois une donnée importante mais sur le long terme. Une forte augmentation des volumes pendant plusieurs semaines démontrera un intérêt croissant des investisseurs sur la valeur. Sur les valeurs à forte liquidité, un doublement des volumes sur 2-3 jours marque déjà un indicateur fort. Il n'est ainsi pas rare de voir de telle hausse en cas d'annonces de résultats, ou en cas d'une information privilégiée qui aurait filtré auprès des investisseurs avertis.

Ne vous contentez pas d'étudier uniquement les cours de bourse. Les volumes sont l'une de nombreuses données que vous pourrez aisément utiliser pour améliorer vos performances. Les volumes pourront confirmer ou infirmer vos perspectives de croissance sur une valeur. Une hausse du cours sans hausse des volumes, et la pression acheteuse peut s'effondrer rapidement.