Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Stratégies simples sur les options

Marchés dérivés

Produits dérivés par excellence, les options permettent de nombreuses stratégies d'investissement. Les stratégies présentées ci-dessous ne sont qu'un aspect de toutes les possibilités offertes par ces instruments. Attention toutefois, les options ne sont à conseiller qu'à des investisseurs très avertis. Les gains comme les pertes peuvent rapidement s'envoler.

Acheteur de volatilité
L'investisseur est dans ce cas de figure acheteur à la fois de call et de put d'échéance et de prix d'exercice identique. En cas de hausse du marché, il gagnera la hausse illimitée du call en contrepartie de la perte du premium sur le put. En cas de baisse, il perdra le premium du call contre une hausse illimitée du put. Le problème de cet investissement réside dans la stabilité du sous jacent. Si ce dernier reste stable, l'investisseur perd à la fois, le premium du put et le premium du call. C'est pour celà que l'on parle de stratégie "acheteur de volatilité". L'investisseur souhaite du mouvement quelqu'en soit le sens.


Acheteur de volatilité couvert
Cette stratégie s'appuie sur la précédente. Elle ajoute de plus la vente d'un call et d'un put hors de la monnaie (montant des premiums inférieurs aux montants des premiums achetés précédemment). Ceci permet de réduire le montant de la perte maximale grâce au montant des premiums encaissés lors de la vente. En contrepartie, les plus-values enregistrées seront plafonnées en cas de variation.

Vendeur de volatilité
L'investisseur souhaite jouer la stabilité des cours en vendant à la fois un put et un call de même échéance, de même nature et de même prix d'exercice. Ainsi en cas de stabilité du marché, il empoche les deux premiums. Dans le cas contraire, ses pertes sont illimitées (montant déduit des deux premiums encaissés). Stratégie très risquée car les pertes peuvent rapidement s'accumuler.


Vendeur de volatilité couvert
Afin de limiter ses pertes, l'investisseur achète des calls et des puts pour un montant inférieur aux premiums encaissés (prix d'exercice ou date d'échéance différente). En contrepartie, il perd une partie des plus-values potentielles.

Ces stratégies peuvent aussi être appliquées, avec plus de difficultés, sur le marché des warrants. Toutefois nous ne conseillons ces marchés qu'à des investisseurs avertis.