Devises



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Roupie indonésienne, une devise peu connue

L'Indonésie est le 4ème pays le plus peuplé du monde, derrière ses deux grands frères que sont la Chine et l'Inde, et derrière les Etats-Unis. C'est aussi l'un des pays les plus densément peuplés. L'Indonésie est en effet constituée majoritairement d’îles et d’îlots. L'Indonésie a une histoire moderne propre, relativement récente, et sa monnaie est tout aussi récente.


Sponsorisez cet article !


La roupie indonésienne ou rupiah est effectivement une monnaie très jeune et cela s'explique par l'histoire du pays. L'Indonésie fut en effet durant de longs siècles un pays colonisé par les Pays Bas. Ainsi, après avoir été contrôlée par le Portugal, l'Indonésie voit tout son pouvoir économique être transféré à la toute puissance Compagnie néerlandaise des Indes. En 1602, cette société détient alors le monopole des activités commerciales et coloniales de l'Indonésie. Le florin des Indes Orientales néerlandaises est alors mis en circulation dans le pays, et ce pendant plusieurs siècles. Et c'est étrangement pendant la Seconde Guerre Mondiale, sous occupation japonaise, que le florin disparaît au profit de la roupie indonésienne. Cette dernière ne sera choisie comme monnaie officielle que le 2 novembre 1949. Cette année marqua profondément l'histoire de l'Indonésie. Bien que le pays s'était déclaré indépendant le 17 août 1945, cette indépendance n'a été reconnue officiellement que le 27 décembre 1949.

La roupie indonésienne, qui se décompose en 100 sen, est alors une monnaie relativement stable et ancrée en partie sur le dollar américain. En 1949, il fallait ainsi 3,8 IDR (code ISO 4217 de la roupie) pour obtenir 1 dollar américain. Mais la mondialisation aidant, une économie fragile, une inflation galopante, les dévaluations successives, ont poussé la roupie à constamment perdre de la valeur. Ainsi, plusieurs milliers de roupie sont désormais nécessaires pour obtenir un seul dollar. La crise asiatique de 1997 qui a montré la fragilité de plusieurs pays d'Asie a provoqué une fois de plus la chute de la roupie mais ce n'était là qu'un des nombreux épisodes qui ont conduit la rupiah sur ces niveaux.

Aujourd'hui, la roupie indonésienne est émise par la Banque centrale d'Indonésie (anciennement la Banque de Java, nationalisée en 1953). Le pays compte plus de 250 millions d'habitants mais avec un PIB par habitant aux portes du Top 100 mondial. Totalement convertible sur le Forex, la devise est souvent attaquée, et la banque centrale n'hésite pas à intervenir en utilisant ses liquidités pour la défendre, avec des succès plus ou moins mitigés.

La roupie indonésienne, de part sa convertibilité, est une monnaie intéressante, notamment quand on sait que le Yuan chinois est loin d'être aussi flexible. La devise est très clairement influencée par l'économie du pays, et les catastrophes naturelles imprévisibles qui frappent la région jouent irrémédiablement sur ses fluctuations.