Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Quelques indicateurs techniques

Indicateurs techniques

L'analyse technique vise à étudier le passé des cours de bourse, et les volumes, afin de prévoir l'évolution des cours. L'analyse technique se base sur la psychologie du marché, et plus précisément de ses intervenants. Les indicateurs techniques sont là pour faciliter cette étude. Chaque indicateur donne un niveau de lecture différent, et ainsi permet d'affiner l'analyse. De plus, selon l'investisseur, ou même le titre, un indicateur pourrait être plus pertinent qu'un autre. Il est inutile de s'acharner avec un indicateur soit disant idéal, si vous n'êtes pas en mesure de l'analyser correctement. Trouvez les indicateurs qui vous inspirent le plus, et créez votre propre système.


Sponsorisez cet article !

Les indicateurs techniques sont très nombreux, et il n'est pas rare que de nouveaux apparaissent, et d'autres disparaissent. Beaucoup de traders mixent les indicateurs, jusqu'à créer le leur. Il en sera peut être de même pour vous. Découvrez ci-dessous quelques indicateurs utilisés quotidiennement par plusieurs milliers d'investisseurs.

  1. Arm's Ease of Movement Value
  2. Commodity Channel Index
  3. Median price
  4. Momentum
  5. Performance
  6. Rate of change
  7. Trade volume index
  8. Vertical horizontal filter

Arm's Ease of Movement Value ou l'intérêt des volumes

L'EMV ou Arm's Ease of Movement Value est un indicateur technique qui permet à la fois de comparer l'évolution des prix ainsi que celles des volumes d'un titre. Pour se faire, il convient de choisir une période de référence, qui peut être le jour, la séance... Si l'EMV devient positive, c'est un signal d'achat. Une EMV négative est au contraire synonyme de signal de vente.

Retrouvez ci-dessous la méthode de calculs de l'EMV.
Avec H : Plus Haut de la période actuelle, B : Plus Bas de la période actuelle, Hp : Plus Haut de la période précédente, Bp : plus Bas de la période précédente, V : Volume de la période actuelle.

$leTitre

L'EMV doit toutefois être étudié avec précaution. En effet, un des éléments de calcul de l'EMV est le volume. Et les volumes sont parfois très fluctuants d'une séance à l'autre. C'est pourquoi la moyenne mobile de l'EMV est davantage utilisée que sa valeur unique.

CCI ou Commodity Channel Index

Le CCI ou Commodity Channel Index est un oscillateur simple bornée. Développé par Donald R. Lambert pour étudier les tendances sur le marché des matières premières, il permet de détecter les tendances profondes d'un marché en écartant les tendances mineures.

L'utilisation du CCI permet de n'investir que pendant les périodes à forte tendance, et d'éviter ainsi d'être exposé dans des périodes sans tendance claire. Ainsi les tendances mineures évolueront dans un range compris entre -100 et +100. Seules les tendances de fond sortiront de ce range.

Comment calculer le CCI :


$leTitre

$leTitre

$leTitre

Avec H plus haut de la séance, B plus bas de la séance, C cours de clôture, MM moyenne mobile.

La stratégie à appliquer est relativement simple :

si le CCI dépasse les +100, achat, puis vente une fois que le CCI sera retombé sous les +100
si le CCI tombe sous les -100, vente, puis achat une fois que le CCI sera repassé au-dessus des -100
La zone -100/+100 étant considérée comme une zone où aucune tendance claire n'est détectable, aucune position ne sera prise entre ces bornes.

Median price, l'outil idéal de lissage

Le Median Price a vocation à lisser les fluctuations des cours sur une même séance. En effet, le cours de clôture peut être sujet à manipulation notamment sur les titres à faibles volumes. Le Median Price permet donc de limiter ce problème en calculant un prix médian quotidien. Il est notamment utilisé pour dessiner une tendance sur les graphiques en bar-chart.

La formule du Median Price est la suivante :

$leTitre

Avec H : Cours le plus haut de la séance, et B : Cours le plus bas de la séance

Prenons l'exemple du titre Sodexo au 15 mars 2018. Le cours de clôture est de 99,28 euros, en baisse de 1,21 %. La valeur a touché un plus haut en séance à 100,15 euros contre un plus bas à 98,56 euros. Le Median Price se calcule donc simplement :

$leTitre

Dans notre exemple (98,56 + 100,15) / 2 = 99.355 euros, soit une baisse de 2,30 % par rapport au Median Price de la veille (101,70 euros). Une donnée bien différente de la baisse par rapport au cours de clôture.

La plupart des logiciels d'analyse technique ne fournissent pas le Median Price. Il ne semble pas indispensable de vouloir le calculer notamment sur les titres à fort volume, très liquides.

Momentum, un indicateur de cycles

Le Momentum est sans doute l'un des indicateurs techniques les plus utilisés pour la réalisation de stratégie de gestion de portefeuille. Le Momentum est la différence entre le cours du jour et un autre cours à x jours. Le Momentum se base sur la notion de cycle. Une valeur aura davantage tendance à monter si elle a déjà monté.

Ainsi une stratégie de Momentum pourrait s'appuyer sur la constitution d'un portefeuille sur les valeurs qui ont le plus monté. Un portefeuille constitué de ce type de valeurs superformerait ainsi le marché, car il n'y a pas de raison pour qu'une valeur qui est monté dans le passé, ne continue pas à monter dans l'avenir.

Le Momentum Ratio se base lui sur la variation des Momentums. Il se calcule ainsi :

$leTitre

Performance pour comparer les évolutions

Il est la plupart du temps totalement inintéressant d'utiliser la variation en valeurs absolues de deux cours de titres différents. Ainsi dire que l'action X a gagné 5 Euros par rapport à son cours de la veille n'importe aucune information. En effet, l'action peut très bien valoir 10 Euros ou 1.000 Euros. Une augmentation de 5 Euros sur un cours de 1.000 Euros est ridicule.

La performance permet de comparer les évolutions de plusieurs valeurs dont les cours sont radicalement différents, et ce en calculant la variation en % de chacune de ses valeurs. Vous trouverez la formule ci-dessous :

Perf(j) = [ C(j) - 1 × 100 ] / C(r)

L'exemple ci-contre vous montre plus précisément l'intérêt d'une telle comparaison. Cette dernière est logiquement utilisée en analyse technique.


Cours(n)Cours(n-1)Var.Var. en %
Valeur X265258+7+2,71%
Valeur Y127120+7+5,83%

Alors que les deux valeurs progressent de la même manière en valeur absolu (+7), on observe une plus forte augmentation en valeur relative de la valeur Y qui a un cours moindre.


Rate of change, ou comment amplifier les hausses

Les outils liés à l'analyse technique sont nombreux. Il n'est pas utile de les connaître tous, mais il est utile d'en connaître suffisamment. Le Rate Of Change est l'un des indicateurs qui se rapproche le plus du Momentum. Contrairement à ce dernier, la comparaison entre deux valeurs à x durée d'intervalle, s'effectue par une division et non par une soustraction. De fait, les hausses sont amplifiées par rapport aux baisses.

Il existe 3 types de Rate Of Change différents. Ils diffèrent de leurs modes de calculs pour certains ou des valeurs étudiées pour d'autres.



- Rate Of Change Price : Basé sur l'évolution des cours. Si le ROC Price franchit à la hausse la ligne des 100, signal d'achat. Dans le cas contraire, signal de vente.

ROC Price = [ C(j) × 100 ] / C(j-1)

- Rate Of Change Volume : Identique au précédent, il étudie l'évolution des volumes et non des cours.

ROC Volume = [ V(j) × 100 ] / V(j-1)

- Rate Of Change logarithmique : De par nature, le Rate Of Change n'est pas symétrique, les hausses étant amplifiées par rapport aux baisses. Pour résoudre ce problème, vous pouvez utiliser la formule logarithmique ci-dessous.

ROClog = [ 100 × log( C(j) ) ] / C(j-1)

Cette asymétrie peut se calculer simplement. Si le cours actuel est de 110 Euros, alors que le cours il y 5 jours était de 90 Euros, votre Rate Of Change Price est de 122,22, et ce pour une hausse de 20 Euros, soit 22,22%. Au contraire si le cours était de 110 Euros, et baisse à 90 Euros, votre ROC Price sera de 81,81, soit une baisse de 18,19 (à comparer avec la hausse de 22,22).

Trade volume index ou l'étude des variations significatives


Le TVI ou Trade Volume Index se base sur les mêmes principes que ceux figurant dans les points et figures. En effet, cet indicateur qui ne s'intéresse qu'aux volumes d'échanges n'étudient que les variations de cours que vous qualifiez de significatives. Ainsi tous les volumes qui auront été échangés alors que le cours du titre a stagné ne seront pas pris en compte.

La méthode de calcul est relativement simple. Avant de calculer, il convient de fixer au titre étudié un pas. Ce pas correspond à votre idée de la significativité pour un titre. Prenons l'exemple d'un titre cotant 50 Euros, et très peu volatile. Le pas pourra alors être simplement de 1 Euro. Alors que s'il s'agissait d'une valeur très volatile vous lui auriez attaché un pas de 10 Euros. Ainsi toutes les variations inférieures à la valeur de ce pas ne seront pas enregistrées.

Une fois le pas fixé, le TVI se calcule de lui même. Si Crs(j) - Crs(j-) > pas, alors TVI = TVI + Volume(j). Au contraire si Crs(j-1) - Crs(j) > pas, alors TVI = TVI - Volume(j). Il est bien évident que si Crs(j) - Crs(j-1) < pas, le TVI n'évolue pas.

Le TVI est proche des 0 en temps normal. Sa montée s'expliquera par une pression à l'achat. S'il baisse, par une pression à la vente.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas


Vertical horizontal filter ou la recherche de tendances


La recherche de tendance est l'un des grands buts de l'analyse technique. Il faut mieux investir sur une valeur dont la tendance haussière est clairement établie, plutôt que d'attendre un éventuel rebond d'un titre ou d'un changement de tendance. Le VHF ou Vertical Horizontal Filter est l'un des nombreux filtres mis à la disposition de l'analyste technique afin de déceler les tendances des valeurs.

Il se calcule en se basant sur les plus hauts et les plus bas des cours ainsi que sur l'évolution des cours elle-même.

Avec :
MAX(C(n)) : Plus Haut de la période n
MIN(C(n)) : Plus bas de la période n
C(j) : Cours du jour
C(j-1) : Cours de la veille

$leTitre



Il ne s'agit là que de quelques indicateurs et outils techniques. Les indicateurs sont nombreux, et d'autres sont bien plus pertinents et utilisés comme le RSI ou encore la Stochastique. N'hésitez pas à choisir celui que vous arrivez à le mieux travailler.