Bourse pratique



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Comment lire votre portefeuille ?

Le portefeuille boursier est un outil indispensable à une bonne gestion. Il recense au sein de votre compte titres les valeurs que vous détenez ainsi que les liquidités dont vous disposez pour investir. La plupart des brokers proposent des moyens de personnaliser votre portefeuille en n'affichant que des informations que vous considérez comme essentielles. De notre côté, nous étudierons le portefeuille vituel fourni par le site Boursorama.com


Sponsorisez cet article !

Remarquons déjà la place des liquidités. Ces dernières sont toujours situées en bas du portefeuille. Elles n'ont logiquement pas de performances accolées. Un portefeuille entièrement liquide, même s'il est par nature protégé des aléas boursiers, ne génère aucun revenu. Cumulées avec la valorisation de l'ensemble des titres, les liquidités permettent d'obtenir le montant total de votre portefeuille boursier.

Le libellé désigne le nom de la valeur. Ce titre est parfois fort différent des dénominations commerciales des marques. Certains brokers proposent aussi d'afficher le code ISIN afin d'éviter les erreurs. En effet, le libellé d'une valeur peut correspondre à plusieurs types de valeurs (une action, une action nouvelle, un bon de souscription, etc.). Le code Isin lui ne correspond qu'à un seul titre. Tout logiquement, la quantité désigne les titres que vous détenez actuellement en portefeuille. Si vous achetez 80 titres, puis revendez 20 titres, il vous en reste 60. Ce 60 sera dans la colonne Quantité. Ce nombre évolue selon les achats et les ventes, mais aussi selon les opérations sur le capital des entreprises.

$leTitre

Le prix de revient unitaire ou PRU est sans doute l'un des éléments les plus intrigants quand on débute en bourse. Pourtant son calcul est assez simple. Le prix de revient n'est pas le cours d'achat. Le prix de revient correspond au coût d'achat de la valeur et non de son simple cours d'achat. Ainsi le prix de revient incorpore les frais de courtage liés à cet achat. Le prix de revient est donc supérieur au cours d'achat et dans certains cas très supérieur. En effet, plus votre investissement est faible, plus les frais de courtage par titre seront élevés. Attention, le prix de revient n'incorpore pas les frais de courtage à la vente. En effet, les frais de courtage sont encore inconnus. Vous devrez donc estimer les frais pour éviter de vendre à perte. La plus-value potentielle affichée n'est que potentielle justement. Elle ne prend pas en compte les frais à la revente.

Le capital ou Investissement correspond à la somme initiale que vous avez investi, frais de courtage compris. Le capital donc se calcule en multipliant les quantités par le prix de revient. La date est la date de l'achat de vos titres. Cette date peut être utilisée pour calculer une rentabilité mensuelle ou quotidienne de votre portefeuille. En effet, de fortes plus-values ne sont peut être pas si intéressantes si elles ont nécessité une longue période d'immobilisation des titres.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Une fois le passé traité, le portefeuille étudie le présent. Ainsi le dernier cours de la valeur et la valorisation actuelle de vos titres sont calculés. Le cours correspond au dernier échange sur la valeur si les marchés sont ouverts, ou au cours de clôture si le marché est fermé. Le capital présente la valorisation actuelle à savoir la quantité multipliée par le dernier cours. Il peut évoluer en permanence.

Et enfin les colonnes les plus suivies par les traders, les colonnes Performance. En valeur absolue et en valeur relative, ces colonnes sont un bon outil pour vos décisions de vente et d'achat. Avant d'acquérir un titre, il est préférable de savoir ce qu'on en attend. Autrement dit, à partir de combien de plus-values (ou de moins-values) vous le vendrez. En affichant les plus-values (ou moins values potentielles), vous pourrez alors décider de vendre ou renforcer vos lignes. Le cours de débouclage peut évoluer durant la détention des titres. Toutefois, il ne faudra pas hésiter à prendre une petite perte si le titre ne répond pas à vos attentes initiales.

Mais attention, ces plus ou moins values sont hors frais de courtage à la vente. Ainsi les pertes seront plus élevées et les plus-values moins fortes que ce qui est affiché. Pour la performance relative se calcule simplement : [ (Derniers Cours - Prix de revient) - 1 ] x 100.

Le portefeuille est donc un outil simple mais aussi le recueil de votre patrimoine en valeurs mobilières. Si vous investissez sur le long terme, évitez de rester trop figé sur ce dernier, les variations quotidiennes pourraient vous faire prendre des décisions non raisonnées.