Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Ordre à cours limité : le plus populaire

Ordres boursiers

Passer un ordre en bourse est une chose aisée à condition que l'on connaisse avec précision les différentes modalités de chaque ordre de bourse. L'une de ces modalités réside dans le type d'ordres. En effet, il existe tout un tas de types d'ordres boursiers. Et en fonction du type d'ordres, la passation de ce dernier peut être fort différent. L'ordre sans nul doute le plus populaire, car sans doute le plus simple à comprendre et le plus utile, est l'ordre dit à cours limité.

L'ordre à cours limité permet à chaque investisseur de se garantir un seuil au-dessous (ou au-dessus en cas d'achat) duquel ses actions ne seront pas vendues (ou achetées). Ainsi, en fixant une limite, l'investisseur connaît à l'avance le montant maximal qu'il déboursera pour acheter des titres, ou le montant minimal qu'il percevra en cas de vente. Dans les deux cas, la limite n'implique pas la contrepartie. Ainsi pour qu'un ordre soit exécuté, il faut obligatoirement qu'il y ait une contrepartie, à savoir un acheteur si vous vendez, ou un vendeur si vous achetez. Vous ne pouvez acheter une action quelqu'en soit le prix, si personne n'en veut. L'ordre à cours limité ne garanti en rien l'exécution d'un ordre. Toutefois, si l'ordre est exécuté en totalité, l'investisseur connaît à l'avance ses gains/pertes maximales. L'ordre à cours limité priorise donc le prix au détriment de la quantité.

Supposons que Monsieur Dulupin veuille se séparer de ses actions. Il a acheté 20 actions sur le marché il y a quelques mois et souhaite les vendre pour engranger sa plus-value. Il peut donc placer sur le marché un ordre de vente de 20 actions à un cours limité de 17 euros par exemple. Son ordre ne sera exécuté que s'il existe un acheteur à un cours de 17 euros. Dans le cas contraire, son ordre ne sera pas exécuté. S'il Monsieur Dulupin décide d'acheter des titres, alors l'ordre à cours limité lui permet de se fixer un montant maximal d'investissement. S'il fixe un ordre d'achat à 17 euros, il sait qu'il ne dépensera pas plus que 17 euros pour chaque titre. Il peut toutefois investir moins si un vendeur cède ses titres en dessous des 17 euros. Le 17 euros est donc un maximum.

Les risques


L'ordre à cours limité a beaucoup d'avantages, mais conserve toutefois un écueil important : le risque de fractionnement. En effet, en fixant une limite à votre ordre, vous diminuez sensiblement sa probabilité d'être exécuté. Plus vous demandez un prix élevé pour son exécution, plus votre ordre a peu de chance d'être exécuté en une seule fois. Ainsi, il n'est pas rare qu'un ordre à cours limité puisse être exécuté en deux ou trois fois. Et qui dit exécution fractionnée, peut dire frais de courtage multiplié. Certains brokers n'hésitent pas à multiplier les frais de courtage si votre ordre est exécuté sur une seule séance mais en plusieurs fois.

Cet écueil peut toutefois être facilement contourné sur les valeurs à forte liquidité ou sur des valeurs à faible liquidité mais sur des volumes faibles. Placer un ordre de 10.000 titres à cours limité sur une valeur où les échanges sont de 10 titres quotidiennement fractionnera sans conteste votre ordre. Votre ordre doit correspondre à la réalité du marché.

Suite aux conseils d'un ami, Monsieur Dulupin souhaite acquérir 50 actions. Mais pour se faire, il ne dispose que de 6.100 euros. Il place donc un ordre d'achat pour 50 actions à un cours maximal de 122 euros.

Avant l'ordre de Monsieur Dulupin, le carnet d'ordres se présentait ainsi :

$leTitre


A l'arrivée de l'ordre sur le marché, il a été automatiquement confronté aux autres ordres. Un ordre de vente de 20 actions à 122 euros était présent sur le carnet. Il a donc logiquement été mis en rapport avec l'ordre de Monsieur Dulupin.

$leTitre


Toutefois, après l'exécution de cet ordre de vente de 20 actions pour 122 euros, l'ordre de vente suivant fixe une limite à 123 euros (au-dessus du cours d'achat maximal de Monsieur Dulupin). L'ordre de Monsieur Dulupin, pour les actions restantes (soit 30 actions) se place donc dans le carnet d'ordres dans la rubrique "Achat".

L'ordre exécuté partiellement de Monsieur Dulupin se retrouve dans la rubrique "Derniers échanges" pour un quantité de 20 et un cours de 122 euros. Si les volumes sont insuffisants, l'ordre de Monsieur Dulupin risque donc d'être exécuté en plusieurs jours.

Nous n'avons volontairement pas remplacé l'ordre de vente de 20 actions à 122 euros pour des soucis de simplification, mais un carnet d'ordres contient systématiquement les 5 meilleures offres et les 5 meilleures demandes.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Les avantages


L'ordre à cours limité est l'ordre le plus utilisé car le plus simple. L'investisseur choisit le prix, et la quantité. Il est à privilégier pour les valeurs les plus liquides pour affiner son ordre, et pour les valeurs les moins liquides pour éviter que votre ordre soit exécuté à un cours défavorable. De plus, tous les ordres de bourse ne sont pas proposés par les brokers. L'ordre à cours limité étant un ordre géré par Nyse Euronext, chaque broker le propose.

Que vous soyez débutant, expérimenté, ou simple investisseur occasionnel, l'ordre à cours limité est dans la plupart des cas l'ordre idéal pour vos besoins. D'autres ordres comme l'ordre à seuil de déclenchement ou l'ordre à la meilleure limite pourront toutefois vous permettre d'affiner votre stratégie.