Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance

Opérateur back et middle office : la rigueur avant tout

Métiers de la Finance

Le salesman commercialise, le trader exécute, le cacman sent le marché, et l'opérateur back et middle office administre le tout. Les métiers de la finance et des salles de marché sont nombreux. L'opérateur back-office est l'un de cela, mais reste avant tout un spécialiste de l'administration. Son rôle qui nécessite rigueur et précision est indispensable à la bonne tenue des comptes des établissements financiers. Sans lui, il serait bien impossible de savoir si les traders ont une activité rentable, ou même de savoir à qui sont les titres qui viennent d'être achetés. Découvrez ci-dessous les principales fonctions de ce métier, ainsi que les compétences nécessaires, les formations existantes et bien évidemment le salaire.

Le Métier


L'opérateur back office est l'administratif des salles de marché. Il est notamment chargé du traitement comptable des opérations financières. Ce traitement bien qu'indispensable n'est pas forcément varié. Toutefois le rôle de l'opérateur back-office est bien plus complet que cela :

traitement et suivi comptable des opérations traitées au front office. Le trader exécute l'ordre pour le compte des clients ou de la banque. Cet ordre nécessite un traitement administratif (enregistrement, informer les clients via les avis d'opérés par exemple, règlement/livraison). C'est à l'opérateur back office que revient cette charge. Il est essentiel d'identifier clairement que tel ordre est à mettre à l'actif de tel portefeuille ou encore de facturer les frais de courtage inhérents à cet ordre à la bonne personne;

il s'occupe également du traitement des dividendes et les intérêts des obligations pour que ces derniers sont bien intégrés dans le compte des clients. Une société ne connaît pas directement le nombre de ses actionnaires et encore moins leurs noms, mais uniquement un nombre global fourni par les établissements financiers. Une mauvaise situation des actionnaires à l'instant t peut conduire à de fâcheuses conséquences concernant les dividendes versés. Pour que votre nom apparaisse dans les comptes de la société, et non de la banque, vos actions doivent être inscrives au nominatif et non au porteur comme dans la plupart des cas;

toutes ces opérations se doivent d'être transmises à la Banque de France et au Trésor. C'est à l'opérateur back office que revient ce rôle;

établit les comptes des clients;

de par sa position au sein du système d'information des établissements financiers, l'opérateur back office est très souvent consulté pour établir des études sur le système en place et le faire évoluer pour qu'il soit plus compétitif. Ainsi, l'opérateur back-office est un maillon essentiel dans le développement de nouveaux logiciels destinés à offrir toujours plus de sécurité et de transparence aux clients. Par le passé, le client ne consultait son portefeuille qu'une fois par mois. Aujourd'hui, avec Internet, les portefeuilles se doivent d'être réactualisés en permanence, et tout cela demande des moyens logiciels très complexes. La moindre erreur n'est pas permise sous peine de voir le client se plaindre.

A tous ces rôles, pour beaucoup d'administratif, il convient de rappeler que l'environnement financier et comptable de telle organisation est en perpétuelle évolution. L'opérateur back office se doit donc d'en suivre les évolutions et d'être constamment à jour des nouvelles méthodes et des nouvelles réglementations. La mise en place de nouvelles règles de sécurité au sein de la banque, et l'opérateur doit repenser parfois entièrement sa façon de gérer les comptes. Lors du scandale Kerviel à la Société Générale, les règles de vérifications des transactions des traders ont été sensiblement alourdies, et ce avec l'aide des opérateurs back-office.

L'opérateur middle office a un rôle en amont dans la gestion de l'ordre par rapport au back office. Là où le back office a un rôle de comptabilisation des ordres, le middle office s'occupe directement de la saisie des ordres des traders dans la base centrale. Ils suivent aussi les positions des différents traders et constatent leur position par rapport à des seuils d'alertes prédéfinies. Leur savoir-faire leurs permettent aussi de mettre en place des analyses sur les positions des traders. Ils sont la première sécurité des banques en cas de comportements inadéquates des traders.

Compétences et salaires


De par son rôle, l'opérateur back office doit être doté d'une rigueur très forte. Une erreur simple peut être lourde de conséquence tant financière (perte) que commercial (service après vente auprès du client en cas d'erreur, etc.). Allié à cette rigueur, le relationnel, notamment pour l'opérateur middle office, est primordial. Ce dernier doit se placer entre le front et le back office. Mais dans tous les métiers de la finance, l'éthique tient une part importante. La confiance est essentielle à une bonne valorisation des marchés, et il est primordial de pouvoir faire confiance à chaque échelon des marchés boursiers. Un seul maillon défaillant dans une chaîne, et tout le circuit peut être discrédité.

En salaire d'embauche, un opérateur back ou middle office percevra entre 1.800 et 2.200 euros brut. Ces montants sont bien moindres que ceux d'autres acteurs des salles de marchés, comme le trader ou le salesman. Mais de par ses compétences, l'opérateur back office pourra accéder à des fonctions plus rémunératrices s'il souhaite poursuivre sa carrière en salle des marchés. L'évolution de carrière est plus rapide que pour un trader car l'opérateur back office a des compétences plus utiles dans divers métiers. A terme, l'opérateur back office peut devenir responsable du back office ou bien évoluer dans une branche différente du secteur financier. Il peut aussi devenir trader, avec le risque de le voir profiter de ses connaissances en back office pour organiser des transactions inappropriées.


Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance

La Formation


Comme la plupart des métiers liés à la finance, les filières classiques sont l'université ou les écoles de commerce tant dans les finances que dans les mathématiques. Il existe plusieurs formations spécialisées dans le domaine du back office. Ces formations de 3ème cycle sont bien évidemment recherchées -car rares- par les établissements financiers. On peut notamment citer l'Université Lyon II qui propose un DESS "Organisation et contrôle des activités de marchés financiers Back / Middle Office".

Les opérateurs back et middle office sont donc les maillons essentiels d'un marché financier efficace. Leur rigueur évitera bons nombres d'erreurs, et compte tenu du nombre d'opérations traitées quotidiennement, le taux d'erreurs reste très faible. C'est une filière intéressante pour faire ses premières armes sur les marchés financiers, avec une formation moins poussée que le trader.