Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

NZX, une bourse la tête en bas

Places boursières

Située à plusieurs milliers de kilomètres de la France, la place boursière de Nouvelle Zélande est sans doute l'une des places les plus éloignées de la bourse de Paris. Elle se repose sur une économie forte de 4,3 millions d'habitants dont la vigueur est très dépendante de ses relations avec l'extérieur, qu'il s'agisse d'exportations agricoles ou du tourisme. Même si les origines de la New Zealand Exchange datent du XIXème siècle, elle ne fut fondée qu'en 1974.

Basée à Wellington, la bourse de Nouvelle Zélande prend naissance dans les années 1870. La ruée vers l'or aidant, de nombreuses places boursières régionales s'ouvrent dans tout le pays. L'argent coule à flot et les bourses sont l'endroit idéal pour permettre aux investisseurs de se positionner sur une industrie naissante. La Nouvelle Zélande suit en cela le même schéma que sa grande soeur, l'Australie. Mais ce n'est finalement qu'en 1974, que les bourses régionales se rapprochent et forment la NZX ou New Zealand Exchange. Cette place n'a ensuite cessé d'évoluer tout au long des décennies. Ainsi elle abandonne le vieux système de la criée le 24 juin 1991 pour adopter des échanges entièrement électroniques. Un nouveau système jugé plus performant sera adopté quelques années plus tard en septembre 1999. Au début des années 2000, NSZ modifie en profondeur sa structure juridique. La place boursière devient société à responsabilité limitée et s'introduit même sur le marché boursier en 2003. Elle suit en cela le mouvement de fond initié par plusieurs places boursières à travers le monde.

Le NZX est chargé de réglementer et de veiller au bon fonctionnement des marchés boursiers de Nouvelle Zélande. Ces marchés sont au nombre de 4. D'une part le NZSX ou New Zealand Stock Market, regroupe les échanges sur les actions. Le NZAX ou New Zealand Alternative Market se spécialiste sur les valeurs de croissance. Le New Zealand Debt Market ou NZDX se concentre lui sur le marché de la dette, qu'elle soit émise par des entreprises ou par l'Etat néo-zélandais. Le dernier et non des moindres, le NZFox, chargé de regrouper les échanges sur les produits dérivés et les futures. Ces marchés ont leur propre mode de fonctionnement. Ainsi le NZDX pré-ouvre à 8h45 pour une ouverture à 9h, une pré-clôture à 16h45 et une fermeture définitive à 17h. Alors que le NZSX et le NZAX ouvrent à 10h pour une pré-fermeture à 16h45 et une clôture définitive à 17h00.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

En lieu et place de suivre plus de deux cents valeurs, le NZX proposé aux investisseurs une vision du marché grâce à l'indice NZX 50. Il regroupe les 50 premières capitalisations boursières flottantes de la Bourse de Nouvelle Zélande. Remplaçant en mars 2003, le NZX 40, le NZX 50 se compose de sociétés telles qu'AMP Limited, Goldman Property Trust, Westpac Banking Corporation ou encore la bourse elle même, NZX Limited. Tout ce beau monde est régulé par la Securites Commission.

La NZX est donc une place boursière dynamique, et bien structurée. Elle peut être un bon moyen pour se positionner sur les marchés Asie - Pacifique tout en ayant bien à l'esprit que l'économie de Nouvelle Zélande est fortement influencée par l'environnement économique mondiale.