Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

NextWeather, 1er indice météorologique

Indices boursiers

De nombreux secteurs clés de l'économie sont sujets à l'évolution du climat. Le secteur du tourisme par exemple appréciera de disposer de neige en hiver, ou de soleil et de chaleur en été. Le secteur du batiment privilégiera une douceur tout au long de l'année pour limiter le nombre de jours d'intempéries pour ses salariés. Et ne parlons pas du secteur du textile. Si l'hiver est trop doux, les doudounes et autres parkas verront leurs ventes fortement chuter. L'énergie, la distribution, l'industrie agro-alimentaire et les transports sont également très sujets aux variations climatiques. On estime ainsi que 20% du PNB dépend du climat. Un climat trop sec ou trop humide, trop froid ou trop chaud, peut ainsi faire varier fortement la croissance de certains secteurs.

C'est dans cet environnement que Euronext et Météo France ont décidé de mettre en commun leurs compétences pour créer le premier indice mondial lié aux risques climatiques en 2002. Cette gamme d'indices est basée sur des indices régionaux calculés quotidiennement dans chaque préfecture des 22 régions françaises ainsi que sur des régions belges, hollandandaises et portugaises.

Comment est calculé l'indice NextWeather


L'indice est calculé sur des données fournies par Météo France. Cet organisme est réputé l'un des plus fiables en matière de recueil de températures en Europe. Chacune des données utilisées dans le calcul de l'indice est recalculée rapidement (deux jours par Météo France contre une semaine au minimum en Europe).
Les températures sont collectées au niveau régional, dans les préfectures des 22 régions françaises. Les indices régionaux sont ensuite calculés sur la moyenne cumulée des températures quotidiennes par trimestre (90 jours) sur les saisons été (du 20 mars au 22 septembre) et hiver (du 23 septembre au 19 mars). Cette collecte régionale s'explique par les fortes divergences existantes d'une région à l'autre. Les températures moyennes en Provence Alpes Cote d'Azur sont forcément très différentes de régions plus nordiques.
Une fois l'ensemble des indices régionaux obtenus, un indice national est calculé en pondérant les indices régionaux par la population habitante dans ces mêmes régions.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Objectifs des indices NextWeather


Les objectifs des indices régionaux et de l'indice national NextWeather sont multiples. Ces indices permettent notamment de développer une nouvelle gamme de produits dérivés. Les secteurs concernés par les risques climatiques peuvent ainsi se couvrir contre des fluctuations climatiques innatendues. Ces produits dérivés peuvent également faciliter la diversification d'un portefeuille boursier. En effet, le climat n'est pas lié à une quelconque activité humaine.