Indicateurs techniques



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Moyenne Mobile Arithmétique, la plus classique

La moyenne mobile est l'un des outils mis à la disposition de l'analyste technique, et plus largement de l'investisseur, pour qu'il puisse déceler d'éventuelles opportunités de placement. Cette recherche de signaux est un leitmotiv pour bon nombres d'investisseurs. L'objectif est simple : se positionner sur un titre avant que la tendance ne se soit totalement exprimée. Ainsi, un titre qui voit son cours passer par dessus sa moyenne mobile démontre une forte attractivité de la part des investisseurs. Au contraire, une action qui casse sa moyenne mobile sera considérée comme une action en perte de vitesse. Les moyennes mobiles servant alors de supports et de résistances. La Moyenne Mobile Arithmétique est l'une des variations des moyennes mobiles. Elle est aussi la plus simple à appréhender et à calculer.

Contrairement à la moyenne mobile exponentielle ou pondérée, la moyenne mobile arithmétique se base sur deux données. D'une part, le dernier cours de la valeur. Ce cours de clôture se calcule le plus souvent au fixing, en mettant en relation, à un instant t, à la fin de la séance, les ordres d'achat et les ordres de vente. Il est ainsi plus représentatif des échanges que par le passé, où seule la dernière transaction était prise en compte. Outre ce dernier cours, la moyenne mobile arithmétique a simplement besoin d'un diviseur. Ce diviseur désigne le nombre de séances prise en compte pour calculer la moyenne mobile. Ainsi, une moyenne mobile calculée avec seulement 5 séances, sera jugée comme une moyenne mobile arithmétique de très court terme. Au contraire, une moyenne mobile basée sur 200 séances sera vue comme une MMA à long terme. L'investisseur n'a donc pas à y incorporer de données subjectives comme il est d'usage pour les autres moyennes mobiles. Le seul choix de l'analyste réside dans le nombre de séances. La Moyenne Mobile Arithmétique, plus connue sous son abrégé MMA, est donc la moyenne arithmétique d'une série de cours.

Nous allons calculer une moyenne mobile arithmétique sur 5 séances ou une MMA 5. Il s'agit donc d'une moyenne mobile à court terme. Le franchissement ou la cassure de cette moyenne mobile ne sera intéressante que sur le court terme. Ce n'est pas parce qu'une MMA5 est cassée que la tendance du titre va s'inscrire sur les trois prochaines années. Une MMA5 est donc très sujette aux variations à court terme du titre. Mais c'est aussi ce que recherche l'investisseur. A savoir un indicateur qui réagit rapidement aux mouvements de marché, pour pouvoir se positionner à court terme.

Mais comment a été calculée la MMA 5 du 11/01 ? C'est assez simple en fait. Il suffit d'additionner les 5 derniers cours de clôture et de les diviser par 5. Une moyenne arithmétique tout ce qu'il y a de plus classique. Pour une MMA 50 -une moyenne mobile arithmétique à 50 jours- par exemple, vous ajouterez les 50 derniers cours que vous diviserez ensuite par 50. L'objectif est simple : lisser les derniers cours pour obtenir une tendance générale sur le titre. Mais avec une MMA, un cours datant de 50 jours a autant de poids que le cours de la veille. C'est ici que réside la principale différence avec les autres moyennes mobiles.

La MMA 5 du 11 janvier se calcule donc ainsi :

$leTitre

Les 5 derniers cours de clôture (11 janvier inclus) sont additionnés, puis ensuite divisés par le nombre de séances. Dans notre exemple, 5.

La MMA 5 du 12 janvier se calcule de la même façon, avec le même nombre de séances :

$leTitre


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Il suffira ensuite de calculer chaque moyenne mobile, de chaque séance, pour réaliser une courbe qui servira de support et de résistance. Ces calculs semblent fastidieux mais en pratique, la plupart des sites Internet proposant les cotations, proposent également des modules de graphiques. Il en est de même pour les logiciels d'analyse technique. De fait, les moyennes mobiles de court, moyen ou long terme sont déjà calculées et visualisables. Il ne vous reste alors plus qu'à les étudier, mais il est toujours indispensable de savoir comment se calculent les outils que l'on utilise. Sachez que toutes les moyennes mobiles ne sont pas cohérentes pour toutes les valeurs. La moyenne mobile à 20 jours peut ainsi correspondre à certains titres, et celle à 50 jours pour d'autres. A chaque titre, son outil technique privilégié.

La Moyenne Mobile Arithmétique est donc l'une des techniques les plus utilisées car la plus simple à calculer. D'autres calculs de moyennes mobiles sont également utilisés : la moyenne mobile exponentielle et la moyenne mobile pondérée. Mais elles nécessitent une plus grande expérience pour définir les paramètres. Au fil de vos analyses, vous remarquerez que tel ou tel titre est plus sujet à telle ou telle moyenne mobile. Vous affinerez alors vos analyses, et avec elles, vos performances. Toutefois, n'oubliez pas que l'analyse technique reste uniquement une technique comme une autre, et qu'elle ne garantit en rien les performances.