Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Maximum Drawdown, un indice de qualité de trading

Générer des plus-values à tout prix est loin d'être l'objectif ultime des traders, ou même des investisseurs particuliers actifs. Dans un sens, tout le monde est capable de générer des plus-values. Un coup de chance peut arriver à tout le monde. Mais trader n'est pas une activité de pur hasard, et, à gains équivalents, un trader pourra être qualifié de génie, alors qu'un autre sera juste considéré comme un chanceux.

Il existe plusieurs outils pour estimer la qualité du trading. Le profit factor en est l'un d'eux. Il permet de savoir si vos opérations gagnantes génèrent suffisamment de gains par rapport à vos opérations perdantes. En d'autres termes, le profit factor vous permet de savoir si vous ne prenez pas trop de risques pour réaliser votre performance boursière. Mais même si cet outil est utile, il se doit d'être couplé au maximum drawdown.

Le maximum drawdown est la bête noire de tout trader qui l'utilise. Elle marque la perte successive maximale d'un portefeuille boursier, la perte historique qu'a subi le trader. Elle est symptomatique de votre façon de trader, car elle représente ce que avez pu, à un instant t, perdre. Ce maximum drawdown ne diminue jamais. Il aurait même tendance à augmenter au fil de l'année, ou de votre carrière boursière.

Le maximum drawdown est très utile pour les fonds d'investissements, en tant que société de gestion, mais aussi en tant que clients. Un maximum drawdown trop élevé, et les responsables peuvent craindre que les traders prennent trop de risques pour récupérer leurs pertes. Des décisions radicales peuvent être prises comme le licenciement du trader si le Max DD est bien trop élevé, voire la fermeture du fonds. Du côté des clients, investir dans un hedge fund où le Max DD est élevé, et c'est le risque de voir votre investissement fondre comme neige au soleil en cas de difficultés.

Le Max DD permet en effet de connaître si la stratégie utilisée par le fonds, ou le trader, n'est pas trop risqué. Plus le Max DD est élevé, et plus le risque pris dans la gestion du portefeuille est élevé, plus le risque de voir votre investissement chuter est fort.

Mais comment calculer le Max DD ? Sur une année par exemple, il correspond à la différence entre la plus haute valeur du portefeuille avant la baisse (Vmax), et le niveau du portefeuille après la baisse (Vmin). Le tout divisé par la Vmax. Un taux de 15% ou même inférieur démontre une excellente qualité de trading. Ainsi, sur une année, la perte maximale ne représente que 15% de la plus haute valeur du portefeuille. Cela signifie que votre performance n'est pas prise au profit de risques trop élevés. Au contraire, un niveau supérieur à 20%, et la stratégie du fonds, ou du trader, est bien trop risqué. Cela signifie que la valeur de votre portefeuille a évolué trop défavorablement au cours de l'année. Si vous êtes obligé de céder vos titres rapidement, vous risquez alors de prendre la perte maximale. Le Max DD est donc la perte potentielle que vous avez du subir au cours de l'année.

Prenons l'exemple ci-dessous. Nous avons représenté l'equity curve, ou la courbe désignant la valeur de votre portefeuille. Cette courbe évolue constamment tout au long de l'année. Il est impossible pour un trader d'avoir une courbe rectiligne à moins de tout placer en OPCVM monétaires. De fait, la courbe est faite de hauts et de bas. Le Maximum Drawdrown se calcule du plus haut du portefeuille d'avant baisse jusqu'à la valeur du portefeuille la plus faible, après la baisse.

$leTitre


L'évolution de la valeur du portefeuille ci-dessus se décompose en trois phases. Une phase 1 de hausse de la valeur du portefeuille. Elle monte constamment. Au contraire, la phase 2 est une phase baissière. Certes la valeur du portefeuille remonte à plusieurs reprises, mais elle reste tout de même inférieure au plus haut historique de l'equity curve. Le Max DD se calcule donc dans cette phase. Le Vmax est fixé à 50.000 euros, alors que le Vmin est de 12.000. Le Max Drawdown est donc de : (50.000 - 12.000) / 50.000, soit 76%. Un Max DD des plus élevés. La troisième phase marque au contraire une très forte hausse du portefeuille. L'investisseur a peut être pris des risques supplémentaires pour récupérer son plus haut.

Au final, le trader part d'un portefeuille de 10.000 euros pour atteindre les 55.000 euros. La performance est plus que belle, avec un quintuplement de l'investissement initial. Oui, mais le Max DD est bien supérieur à la norme de 15-20%. Avec un niveau de 76%, le risque de cette stratégie est bien trop élevé, et nous ne pouvons que conseiller aux investisseurs de se tenir éloigner d'une telle stratégie, si stratégie il y a, et même si les plus-values sont élevées. En effet, sur le long terme, vous risquez de voir votre investissement s'effondrer au lieu de le voir progresser.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Le Max Drawdown peut être calculé sur une année, mais aussi, jour après jour pour les traders les plus actifs. Pour un investisseur à long terme, il est intéressant de le calculer de façon annuel ou long terme. Votre qualité de trading est plus intéressante que vos plus values générées. Meilleure sera votre qualité de trading, meilleure sera votre espérance de gains sur le long terme.

Le Maximum Drawdown est un indicateur indispensable pour tout trader qui se respecte. Il peut se calculer manuellement, mais certaines plateformes de trading le calculent automatiquement pour leurs clients. Conservez un Max DD inférieur à 20% est une façon de valider sa stratégie de trading sur le long terme.