Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

MATIF : les produits dérivés

Marchés dérivés

Le contrat Notionnel est un future sur taux d'intérêt. Il porte sur un emprunt fictif de 100.000 euros. Les gains ou pertes se réalisent alors sur la variation de taux d'intérêts enregistrée durant la période. Il permet notamment aux entreprises de se couvrir contre un risque de taux d'intérêts sur un emprunt à contracter dans l'avenir. Prenons le cas d'une entreprise qui décide d'investir massivement (construction d'une usine) dans un nouveau pays dans x mois. Cet investissement sera financé par un emprunt. Pour se garantir un taux avant même la réalisation de l'emprunt, l'entreprise peut ainsi utiliser le contrat notionnel pour fixer à l'avance le coût des intérêts de l'emprunt.

LE FUTURE SUR INDICE
Les futures sur indices sont des instruments très utiles afin de se couvrir contre une chute du marché des actions, ou pour spéculer sur une possible chute ou hausse du marché. Comme l'indice n'est pas à proprement parler un titre financier, le règlement à la fin du contrat portera sur des liquidités et non des titres.

Le montant des contrats évolue continuellement en fonction de l'évolution de l'indice. A chaque variation d'un point de l'indice CAC 40 à terme, le prix du contrat est modifié de 10 euros. Ainsi une chute de 10 points de l'indice est équivalent à une perte de 100 euros pour un acheteur de futures sur Indice. Avec un CAC 40 à 4.400, une baisse de 10% provoquerait la perte de 440 points soit 4.400 euros et ce pour un seul contrat ! Le schéma de plus ou moins-value peut se résumer ainsi :

Plus ou moins-value = (Var. du prix à terme) × (facteur multip. de la valeur du contrat)