La bourse de Paris


Marchés dérivés ? Kézako ?

Les marchés dérivés sont, sans nul doute, les marchés les plus spéculatifs mais aussi les plus enviés. La technicité de leur fonctionnement ainsi que l'évolution des cours des produits dérivés expliquent cet état de fait. Les marchés dérivés peuvent tout autant transformer le plomb en or que faire disparaître une fortune familiale en quelques minutes. Ils ne sont pas à mettre dans toutes les mains.

Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas


Contrairement au marché Actions ou au marché Obligations, le marché dérivé appelé aussi marché des produits dérivés n'est pas un marché d'actifs. Expliquons. Quand vous achetez une action, vous détenez une partie du capital de l'entreprise et une partie des droits de vote. C'est un actif. Si l'on suppose que vous détenez non pas une action Alcatel mais une option d'achat Alcatel (type de produits dérivés), vous n'avez pas le droit au dividende, ni au droit de vote. Il vous sera par contre possible d'acheter à un cours déterminé pendant une période déterminée une action Alcatel. Ainsi au lieu d'immobiliser une grande quantité de capitaux, vous n'investissez que peu de capitaux, ce qui conduit à un effet de levier nettement supérieur.

Il existe plusieurs types de produits dérivés. Certains sont plus spéculatifs que d'autres. Certains sont réservés aux spéculateurs avertis alors que d'autres peuvent être aisément utilisés par les particuliers pour couvrir une partie de leur portefeuille. Nous étudierons donc par ordre de technicité :

Warrants
Ils ne désignent pas réellement des produits dérivés. Il s'agit de valeurs mobilières, comme les actions, qui peuvent être échangés sans condition particulière. Les warrants ont toutefois un certain nombre de caractéristiques identiques à celles des produits dérivés au sens strict du terme.

MONEP
Créé dans les années 80, le MONEP permet aux investisseurs avertis de couvrir leurs portefeuilles mais aussi de spéculer. Attention ! Il est possible de perdre plus que ce qui a été investi à l'origine. Le MONEP est le marché privilégié des options.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

MATIF
A l'origine axé sur les taux d'intérêts, le MATIF permet à présent de spéculer sur les évolutions du CAC 40. Les futures sont négociés sur ce marché.

Les marchés dérivés au sens strict sont donc dédiés aux investisseurs très avertis, et à fuir pour les débutants. Ceci explique en partie que de nombreux brokers demandent plusieurs garanties afin de limiter ces marchés à certains investisseurs.