Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Marché Libre, pour investisseurs avertis

La bourse de Paris

Le Marché Libre est un marché boursier très dynamique mais dont le dynamisme n'a d'égal que les risques spécifiques aux sociétés le composant. Le marché libre est en effet un marché organisé par Nyse Euronext, mais non règlementé. Autrement dit, Nyse Euronext organise le marché mais avec des contraintes extrêmement faibles pour les sociétés figurant sur ce marché.

Créé en 1996, le Marché Libre a remplacé le feu marché Hors-Cote lors d'une réforme des marchés boursiers français. Ce marché est au comptant. Pas de vente à découvert ou autres achats à découvert. Le Marché Libre est avant tout destiné aux PME frénçaises mais aussi étrangères. Ce marché est une antichambre des marchés boursiers règlementés. La société peut s'y faire connaître, obtenir des capitaux ou tout simplement liquider un patrimoine. Un actionnaire historique pourra ainsi décider d'y céder une partie de ses titres. Cette ouverture à des structures plus petites se traduit par des critères d'admissions et des obligations des plus limitées. Ainsi point question d'émettre un minimum de titres ou encore de fournir les bilans et comptes de résultats des années antérieures. Une société de moins de deux ans peut ainsi se voir coter sans la moindre diffusion de ses bilans. La quasi absence de critères est un risque important pour les investisseurs. Ces derniers doivent donc sélectionner avec soin les titres à acquérir.

Pour voir son titre inscrit sur le Marché Libre, l'entreprise doit se mettre en relation avec un membre des marchés règlementés. Ce dernier organise l'inscription sur le Marché Libre. Une fois inscrit, les obligations légales sont plus que limitées.
- les obligations financières sont limitées aux seules obligations liées à l'entreprise, c'est à dire, le plus souvent, aux sociétés anonymes. Ainsi point d'obligation à diffuser ses résultats de façon trimestriel ou semestriel;
- si un actionnaire franchit à la hausse ou à la baisse un seuil de capital, il n'a pas obligation d'en avertir les marchés financiers;
- en cas d'opérations financières, les actionnaires minoritaires ne sont aucunement protégés et aucune garantie de cours n'est obligatoire.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Outre la difficulté pour l'investisseur d'obtenir certaines informations, le Marché Libre est aussi le marché le moins liquide qui soit. Ainsi, si vous détenez des actions d'une société inscrite sur le marché libre, rien ne vous garantit une revente rapide contrairement contrairement aux marchés plus liquides. Cette difficulté à revendre se retrouve naturellement dans la valeur des titres inscrits. Ces derniers risquent d'évoluer brusquement en fonction, ou non, du peu d'informations fournies par la société. Tout logiquement, la cotation se fait au fixing, à 15h00 et les réservations à la hausse et à la baisse sont fréquentes si le cours théorique du titre évolue de plus de 10%. L'ordre au marché est donc à fuir pour ce type de marchés. Privilégiez l'ordre à la meilleure limite et l'ordre à cours limité.

Le Marché Libre est donc une formidable occasion pour les sociétés de se faire connaître mais aussi pour se financer, à moindre coût. Mais en tant qu'investisseur, sachez que ce marché peut receler de véritables pépites, mais aussi de véritables "poubelles". Prenez donc garde.