Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Lundi de Pentecôte : un jour férié à 2 milliards d'euros

Chiffres Clés

La suppression du lundi de Pentecôte en tant que jour férié ne s'était pas faite sans heurts en 2004. Destinée à financer des aides à destination des personnages agées et des personnes avec un handicap, la suppression de ce jour férié fut très loin d'être accepté par la majorité de la population. Le gouvernement Raffarin qui a souhaité cette mesure venait de subir une de ses plus violentes crises sanitaires avec les 15.000 décès liés à la canicule de 2003.

Le gain de cette mesure fut chiffrer par le gouvernement à 2 milliards d'euros.


Le gain est facilement estimable car il s'agit tout simplement d'une taxe que les entreprises calculent et versent. Libre à elles, ensuite, de faire travailler leurs salariés durant cette période afin de récupérer le montant de cette taxe. Beaucoup de grandes entreprises n'ont pas souhaité faire travailler leurs salariés et ont donc vu leur imposition globale s'accroître. Toutefois, la mise en place de cet "outil" fut un échec et le lundi de Pentecôte est même redevenu férié en 2008.

$leTitre


La taxe n'a toutefois pas disparue. Elle reste présente dans les comptes des entreprises. La suppression d'autres jours fériés avait été envisagée à une époque si l'opération Lundi de Pentecôte était couronnée de succès, mais devant l'échec de cette mesure, aucun autre jour férié ne s'est vu supprimer.