Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Livre Sterling, la plus ancienne monnaie en circulation

Devises

Alors que l'Euro, le Yen et le Dollar tiennent le haut du pavé du marché des changes depuis plusieurs années, il n'en faut pas pour autant oublier la livre sterling. Cette monnaie qui aurait pu disparaître avec l'avènement de l'Euro en 1999 a su finalement tirer son épingle du jeu et reste à ce jour la devise la plus ancienne actuellement en circulation. Elle se repose sur une des économies les plus prospères en Europe et dans le monde, le Royaume Uni.

La livre sterling prend naissance entre la fin du XIème et du début du XIIème siècle. C'est à cette période que le terme sterling apparaît. Mais à l'époque, la livre sterling n'est pas comme celle que nous connaissons aujourd'hui. La simple subdivision de la livre sterling était bien plus complexe avant 1971. Avant cette date, la décimalisation n'existe pas, et la livre sterling se décompose alors en shillings et en pence. Une livre correspondant à 20 shillings, et 1 shilling vaut alors 12 pences. Cette complexité était issue des subdivisions romaines. Mais le 15 février 1971, le Royaume Uni adopte le nouveau système de décimalisation, et la livre sterling vaut alors 100 pence. Le shilling lui disparaît totalement. La livre sterling rejoint alors les nombreuses devises qui ont déjà adopté la décimalisation.

La livre sterling est à ce jour la 4ème devise la plus traitée du marché des changes, derrière le dollar, l'euro et le yen. Son code ISO 4217 est le GBP pour Great Britain Pound. Son symbole est un L orné, £. Il a la particularité de se placer avant le montant, et non après. Ainsi on écrit 450 €, mais £ 450. Mais bien que la livre sterling soit associée au Royaume Uni, le royaume est vaste et plusieurs territoires dépendant de l’île britannique disposent de leur propre devise. Celles-ci sont toutefois convertibles avec la livre sterling.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La devise britannique peut donc se retrouver en Angleterre et au Pays de Galles. Emise par la Banque d'Angleterre ou Bank of england, la livre sterling anglaise a cours légal, et est donc acceptée partout comme moyen de paiement. La Banque d'Angleterre, la banque centrale, fut fondée en 1694. De son surnom, la Old Lady of Threadneedle Street se doit d'assurer la stabilité monétaire du pays. Pour accomplir au mieux sa mission, elle est indépendante depuis 1997. C'est aussi elle qui a accordé à 3 banques de détail d'Ecosse, et 4 d'Irlande du Nord, le droit d'émettre de la monnaie. Ainsi la livre écossaise et la livre irlandaise sont des monnaies utilisables en Ecosse et en Irlande du Nord. Mais elles n'ont pas cours légal. Ainsi les commerçants peuvent les refuser. D'autres dépendances britanniques émettent aussi leurs propres monnaies. C'est le cas notamment de l’Île de Man avec la livre mannoise, de l’île de Jersey avec la livre jersiaise, et de l’île de Guernesey avec la livre de Guernesey. Toutes ses différentes livres sont bien évidemment échangeables en livre sterling.

Le 23 juin 2016, le référendum sur la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne marque la volonté du peuple de sortir de cette institution, à 51,89%. La livre sterling chute alors face aux autres monnaies. Toutefois, l'existence même de la livre sterling qui n'a pas disparu dans l'Euro, peut expliquer une partie des votes. Beaucoup de britanniques n'auraient pas voté pour le départ de l'Union s'il était nécessaire de changer de monnaie, une opération complexe.

La Livre sterling a donc su conserver son statut de grande devise malgré son non rattachement à l'euro, ou à cause. En effet, il est parfois plus clair pour un investisseur de savoir exactement à quelle économie se rapporte une devise, plutôt que d'investir sur une devise dont les économies sont aussi disparates.