Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

iPhone, une annonce qui a marqué

Apple a bouleversé bons nombres de nos habitudes. Le PC et Windows ont démocratisé l'informatique dans le monde. Apple l'a marketé. Des produits de qualité, attirant une clientèle toujours plus addict. Au fil des années, Apple a su répondre aux besoins de clients avant même qu'ils ne l'expriment. Mais la vie d'Apple fut loin d'être un long fleuve tranquille, à tel point que son célèbre fondateur, Steve Jobs, a même été remercié. Mais en 2007, une annonce a tout changé. La "petite" société Apple se prépare à devenir un mastodonte.

Apple et Steve Jobs savent manier l'art de la présentation. Le moindre produit est lancé avec soin et rien n'est oublié pour parfaire son succès. Alors certes, tous les produits Apple, sont loin d'avoir rencontré le succès commercial, mais il suffit de se rappeler du Macintosh en 1984 ou de l'iPod en 2001, pour comprendre la force d'Apple. Développer des produits très étudiés. Apple ne sortira pas un produit s'il ne le considère pas comme finalisé. Contrairement à d'autres sociétés qui multiplieront les lancements de produits pas toujours innovants.

Alors qu'Apple reprend peu à peu des couleurs après une décennie 90 peu reluisante, des rumeurs font état de développement autour d'un téléphone basé sur l'iPod. Ce dernier permet d'écouter facilement sa musique, bien plus facilement qu'un simple lecteur Mp3. Les rumeurs ne poussent que peu le cours, et au final, la communauté financière ne s'attend à rien de spécialement révolutionnaire pour cette conférence. Le 9 janvier 2007 pourtant, au salon professionnel MacWorld, à San Francisco, Steve jobs annonce ce qui deviendra le nouveau cœur de métier d'Apple, l'iPhone. Ce smartphone unique est une véritable révolution dans ce domaine tout récent. Le titre Apple gagne en bourse 8,3% suite à cette annonce. Pourtant, il est fréquent dans le monde Apple que le titre progresse avant l'annonce, et chute après. Cet iPhone n'était pas attendu en réalité.

Cette annonce se fait plusieurs mois avant la sortie officielle de l'iPhone. En effet, en janvier, l'iPhone ne dispose pas encore de l'agrément de la FCC -les données de la FCC sont publiques- et il ne l'aura que quelques temps plus tard. Apple choisit une distribution sélective en sélectionnant un opérateur par pays. AT&T aux Etats-Unis, T-Mobile pour l'Allemagne. O2 pour le Royaume Uni et Orange pour la France. Couplé à un prix de vente très supérieur aux standards du marché (499€ le 4Go), la communauté financière reste sceptique quant aux ambitions affichées par Steve Jobs, à savoir 1% de part de marché mondial pour 2008, soit 10 millions d'appareils vendus. Si les articles de l'époque félicitent la qualité du produit, peu s'attendent à ce qu'Apple réussisse son pari.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La commercialisation de l'iPhone le 29 juin 2007 aux Etats-Unis est un succès. En seulement 3 semaines, 200.000 exemplaires sont écoulés. Le marché réagit très bien, et le titre gagne plus de 10% en trois séances, jusqu'à toucher un cours à 97,13$. La communauté financière ne s'attendait pas à un tel engouement du grand public. La commercialisation dans les autres pays (Royaume Uni, France, Allemagne en novembre, et Irlande, Autriche au Printemps 2008) est aussi un succès. En décembre 2007, le titre atteint les 198,1$, contre 84,84$ en décembre 2006. Le 13 mars 2009, Steve Jobs annonce avoir réussi son pari avec 13,7 millions d'appareils vendus. Quelques années plus tard, le 9 novembre 2015, le cap des 700 millions d'appareils vendus est franchi. L'investisseur qui s'est positionné en croyant au produit aurait ainsi plus que réussi son placement

L'iPhone qui a demandé 2 ans 1/2 de développement révolutionne le cœur de métier d'Apple, qui aujourd'hui se valorise à travers son Apple Store. La société a su entièrement se refonder en prenant tout le monde de court, même la communauté financière qui ne s'attendait pas à un tel succès.