Téléchargez gratuitement le guide Investir comme les grands Traders

Investir comme un milliardaire

Investir comme...

Un particulier disposant de quelques euros n'aura que peu de difficultés à savoir que faire de toute cette fortune. Une baguette, et il aura déjà mangé une bonne part de son patrimoine. Le milliardaire n'a pas cette facilité. Il doit faire de grands efforts pour savoir où placer son argent. Que la vie de nos 67 milliardaires doit-être compliquée ! Prenons une minute de silence pour réfléchir à tout cela.

Les 60 secondes sont passés, et rêvons un peu. Vous êtes désormais à la tête de 10 milliards d'euros. Pourquoi se limiter à un seul petit milliard ? A vous les difficiles choix. Prendrez vous la Lamborghini ou la Ferrari ce soir pour sortir ? Tant de questions auxquelles vous devrez désormais répondre. Il n'existe en France que 67 milliardaires selon les estimations de 2013. Les 1% les plus riches de France détiennent à eux seuls 25% de la richesse nationale. Dans le monde, ce club est composé d'environ 2.300 individus que les crises ne parviennent que légèrement à réduire. La seule inflation fait grossir leur rang chaque année. Mais il est rare qu'un milliardaire naisse milliardaire. Le plus souvent il le devient. Les exemples ne manquent pas. Qu'il s'agisse de Bill Gates ou de Warren Buffett, les milliardaires les plus célèbres d'aujourd'hui ne viennent pas des familles fortunées d'hier. Mais une fois milliardaire, faut-il encore le rester, et c'est leur capacité à investir qui leur permettra de voir leur fortune s'accroître.

Sachez que pour investir le milliardaire dispose d'autrement plus de possibilités que vous, simple mortel. Le Livret A est fait pour le particulier. Les closed-end funds sont faits pour les milliardaires. Ces fonds fermés ont un ticket d'accès à plusieurs centaines de milliers d'euros. Aviez-vous déjà entendu du fonds Madoff avant le scandale ? Votre banquier vous a-t-il proposé d'y participer ? Bien sur que non. A vous les OPCVM des grandes banques, aux milliardaires, les fonds ultra spécialisés, limités à quelques personnes fortunées. Ces fonds investissent dans des placements que vous ne pouvez qu'imaginer. Des leasing sur avions d'affaires par exemple, des vignobles, des palaces, des chevaux de courses, des start-ups et même des terres agricoles. Tous ces placements peuvent se faire aussi en dehors de fonds. Le milliardaire choisira alors directement les endroits où ils souhaitent investir. Si vous aimez un restaurant, vous y aller dîner. Le milliardaire pourra racheter le restaurant. Autrement dit, le milliardaire pourra réellement diversifier son patrimoine. Le particulier a son patrimoine presque exclusivement composé de biens immobiliers, à savoir sa résidence principale. Cette dernière n'est souvent qu'un élément des plus réduits dans la fortune d'un milliardaire. Qu'est-ce-que 50 millions sur 1 milliard ?

L'investissement par les milliardaires se distingue aussi de par les opérations qui lui sont proposées. Alors que vous devrez vous contenter d'attendre l'introduction d'une société pour vous positionner, le milliardaire sera contacté quelques mois après la création de la société pour lui proposer cette opportunité de placement. Le risque est bien évidemment plus élevé, mais la rentabilité aussi. De plus, le pouvoir du milliardaire sur ses investissements est bien plus important que pour un particulier. Le particulier pourra acheter des titres Total, mais la direction de Total sera indifférente à ses propositions stratégiques. Au contraire, un milliardaire peut directement influencer le devenir d'une entreprise, et sa stratégie. Avec un tel impact sur l'évolution d'une société, la rentabilité peut alors vite s'envoler ... ou s'effondrer si le milliardaire n'est pas bon gestionnaire. Prenons l'exemple de la chanson. Le particulier investisseur n'est qu'un simple interprète, avec les droits d'auteurs qui vont avec. Le milliardaire peut être producteur, compositeur, interprète... autant de raisons d'expliquer sa meilleure rentabilité. Le milliardaire pourra aussi participer à des opérations complexes comme des LBO, des privatisations partielles, ou encore des sauvetages d'entreprises.

Un particulier investit souvent pour sa retraite, pour réaliser des travaux, pour se prémunir de la casse de son véhicule ou pour payer les études des enfants. L'investissement est rarement un placement plaisir. Pour les milliardaires, l'investissement peut au contraire être un moment de plaisir. Beaucoup collectionnent les oeuvres d'arts, d'autres rachètent des licences de basket aux Etats-Unis, ou encore investissent dans des clubs de football en Europe. Leur passion devient ainsi une part de leur business, et il est vrai que cette liberté est rarement offerte aux simples particuliers qui ont déjà bien de la chance d'être passionnés par leur travail. Toutefois, ces passions sont rarement rentables, et il est bien rare de lire que telle ou telle grande fortune s'est constituée en dirigeant un club sportif. Il en est tout autrement pour les sportifs qui peuvent ainsi constituer des empires en excellant dans leur sport. Le particulier investit plus souvent par raison. Le milliardaire peut investir par passion, ou par philanthropie. Un particulier donnera un peu de ses courses à la banque alimentaire. Un milliardaire pourra créer une fondation pour lutter contre une maladie, ou un fléau de l'humanité. Il pourra également bénéficier de cette fondation pour réduire son imposition... ou quand philanthropie et fiscalité font bon ménage.

L'argent amène l'argent, et l'on ne prête qu'aux riches. Voici deux maximes qui sont loin d'être de simples proverbes. Elles se vérifient tous les jours, de façon totalement logique. Ainsi, un riche qui vient acheter une dizaine de voitures bénéficiera de meilleures conditions tarifaires que le particulier qui achète une petite citadine une fois par décennie. Il en sera de même quand le milliardaire désirera s'endetter afin de financer une opération. En effet, s'endetter peut être une bonne opération financière, même si l'on est déjà milliardaire. Les conditions du prêt seront bien plus intéressantes que celles que vous pourriez obtenir avec votre banquier. Des opérations totalement utopiques, et surtout déficitaires pour un particulier, deviennent ainsi possibles, et surtout rentables pour un milliardaire. Le prêteur prend un risque des plus limités à prêter des sommes d'argent à un individu disposant d'un patrimoine à 9 chiffres.

L'un des avantages souvent fantasmés mais aussi souvent réels, est la capacité des grandes fortunes à faire baisser leur imposition. Alors que les possibilités pour un particulier sont plus que limités, le milliardaire pourra facilement changer de pays, défiscaliser et ainsi n'afficher qu'une imposition parfois ridicule, surtout en pourcentage de ses revenus. Le même revenu généré par x millions de particuliers peut ainsi être imposé jusqu'à 10, 20 fois plus. Quand un particulier arrive à négocier un délai de paiement avec l'administration fiscale, c'est déjà une excellente chose. Le milliardaire pourra négocier directement avec le Trésor Public le montant de son imposition et des éventuelles amendes. Cette possibilité, même si elle se retreint aujourd'hui, serait plus qu'appréciée par les particuliers qui bien souvent ont du mal à trouver un interlocuteur.

Mais, et c'est finalement rassurant, le milliardaire n'est pas un individu multipliant les succès. Il peut comme vous et moi se faire escroquer, voler, tromper. La fortune aurait même tendance à attirer tous les escrocs de la planète, et il ne doit pas se passer une journée sans que l'on essaye de proposer le placement du siècle à un milliardaire en mal de rentabilité. Le fonds Madoff en est un exemple particulièrement parlant. Ouvert à relativement peu d'investisseurs, il a attiré les milliardaires et les grandes fortunes, de par la personnalité de son dirigeant, mais aussi de par son caractère fermé. La Pyramide de Ponzi qui se cachait en réalité derrière a été dissimulée par l'appât du gain. On ne compte plus aujourd'hui les clients qui ont été lésés par ce scandale.


Téléchargez gratuitement le guide Investir comme les grands Traders

Bien qu'investir comme un milliardaire ne vous sera pas offert avant plusieurs années ou décennies, un nouvel outil a été développé afin de suivre les placements des principaux milliardaires de la planète. iBillionnaire permet ainsi de suivre leurs dernières prises de participation, en se basant sur les documents fournis par la SEC -l'équivalent de l'AMF aux Etats-Unis-. Depuis le 1er août 2014, un ETF a même été créé sur Nyse Euronext. Il est indexé sur un indice boursier composé des 30 valeurs favorites des milliardaires. Une façon originale d'investir comme une grande fortune.

Investir comme un milliardaire demande donc des compétences particulières, surtout pour qui souhaitent accroître sa fortune. Les plus fortunés devront éviter de tomber dans les sirènes de l'argent trop facile, et chercheront à diversifier leur important patrimoine.