Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Indice CAC PME, l'indice des PME

Indices boursiers

En 2014, le gouvernement Ayrault a souhaité canaliser une partie de l'épargne des français vers les Petites et Moyennes Entreprises, ainsi que vers les Entreprises de Taille Intermédiaire. Pour se faire, un nouveau PEA ou Plan d'Epargne en Actions est mis en place, le PEA PME. Ce nouveau véhicule d'investissements permet aux épargnants d'obtenir des avantages fiscaux spécifiques pour peu qu'ils respectent quelques contraintes. Afin de faire connaître davantage ce PEA PME, Euronext a décidé de suivre ce mouvement, et de créer l'indice CAC PME.

Rapidement après le décret précisant les modalités du PEA PME, Euronext a annoncé le lancement de l'indice CAC PME. Diffusé sous le mnémonique CAPME, l'indice CAC PME est lancé officiellement le 5 mars 2014. Il est composé de 20 à 40 valeurs issues des titres éligibles au PEA PME. Ainsi, seules les sociétés employant moins de 5.000 salariés, et un chiffre d'affaires inférieur à 1,5 milliards d'euros, ou un total de bilan inférieur à 2 milliards d'euros, sont éligibles au PEA PME, et donc à l'indice CAC PME. Les valeurs composant l'indice respectent ces éléments, mais doivent être aussi cotées sur les trois compartiments d'Euronext (A, B ou C) ou sur Alternext. Elles sont choisies par un comité de sélection selon leur liquidité. La liquidité est essentielle pour la bonne tenue d'un indice. Un titre, même respectant les critères, qui n'est que très peu échangé sur le marché, n'influencera pas correctement l'indice. Or, l'indice CAC PME se doit de refléter au mieux l'évolution des PME cotées.

Le CAC PME n'est que le premier indice d'une longue liste d'indices qui seront lancés prochainement. Il compte des entreprises telles qu'Eurotunnel, Nicox, Saft, Artprice, Naturex ou encore Carmat (une des rares valeurs composant l'indice cotées sur Alternext). Compte tenu des fortes disparités de capitalisation boursière d'une valeur à l'autre, une pondération est appliquée sur chaque titre, et ce dernier ne devra pas représenter plus de 7,5% du total de l'indice. Ces pondérations mais également la composition de l'indice CAC PME seront révisées trimestriellement. Si une entreprise ne respecte plus les critères du PEA PME, ou si un titre n'est plus considéré comme représentatif, le comité de sélection le sortira de l'indice pour en intégrer un autre. Cette révision trimestrielle permettra à l'indice d'être au plus près de la réalité du marché des PME - ETI, et permettra aussi de conserver une grande diversité de secteurs entre valeurs.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

L'indice CAC PME est calculé en temps réel. Il peut ainsi être choisi par les investisseurs pour comparer la performance de leur portefeuille mais aussi, en tant que support d'investissements. Des certificats et autres instruments financiers seront lancés afin de spéculer directement sur l'évolution de l'indice CAC PME. Un indice est lancé en parallèle. Il s'agit de l'indice CAC PME mais avec dividendes réinvestis. En effet, l'indice CAC PME, comme l'indice CAC, ne prend pas en compte les dividendes distribués, ce qui en biaisent la performance réelle.

Investir dans des PME cotées est une stratégie suivie par de nombreux particuliers de part le monde. Ces investissements sont souvent portés par une envie de se placer durablement sur un titre, et surtout de comprendre parfaitement le métier de l'entreprise. L'affectif y est aussi plus fort qu'un simple placement dans une multinationale.

L'indice CAC PME est ainsi un support intéressant pour qui souhaiterait suivre l'évolution des Midcaps sur le marché boursier parisien. Cette médiatisation a pour but de faire connaître au plus grand nombre certains PME et ETI très prometteuses sur le long terme, via le PEA PME.