Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Gérer un portefeuille Mixte

OPCVM

Dans la pratique, un portefeuille comporte à la fois des obligations et des actions, plus, en proportion marginale, des bons de souscription, des titres participatifs, etc., sur lesquels il est inutile de revenir ici, pour ne pas brouiller l’explication. La répartition de votre portefeuille entre actions et obligations dépend de deux critères principaux, qui sont, d’une part, votre profil d’investisseur, et, d’autre part, de vos anticipations sur l’évolution de l’économie mondiale.

Si vous êtes pessimiste, et/ou que vous ne souhaitez pas prendre trop de risques, votre portefeuille sera majoritairement composé d’obligations. Les obligations permettent à leurs détenteurs de bénéficier de revenus fixes et garantis. Ces garantis peuvent être données par l'entreprise elle-même ou par l'Etat. Les obligations d'Etat qui ont la garantie la plus élevée, ont une rentabilité des plus faibles.

Si vous êtes optimiste sur l'avenir, votre portefeuille sera composé majoritairement d’actions. Une action est un actif à risque. Une action peut voir son cours chuter à 0 (liquidation judiciaire) mais aussi s'envoler si l'entreprise obtient de bons résultats. Un risque plus élevé implique une rentabilité plus élevé.

(Pour la répartition actions/obligations, vous trouverez un exemple dans la fiche sur la gestion d’un portefeuille d’OPCVM. Pour savoir comment répartir ensuite chacun des deux postes, reportez-vous aux fiches correspondantes sur la gestion d’un portefeuille d’obligations et sur celle d’un portefeuille d’actions.