Krachs boursiers



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Que faire en cas de crise financière ?

Le krach est une manifestation courante mais épisodique des marchés financiers. Le système crée lui même les conditions d'un krach destiné à épurer les excès des années précédentes. Tous les krachs et les crises financières suivent de très fortes tendances haussières. Le krach ne fait que remettre à zéro le système, une sorte de reset. Mais même si les crises font parties des marchés financiers, il convient de garder en tête quelques règles pour éviter de sombrer lors de ces périodes.

Votre réaction dépendra en grande partie de votre exposition au marché. Ainsi si vous êtes exposé en priorité sur le secteur obligataire, vous arriverez plus facilement à prendre du recul sur un krach actions. La diversification est donc indispensable. Il n'est pas forcément optimal de tout investir en actions. Il existe aussi l'immobilier, l'or, les obligations, les emprunts d'Etat, les livrets réglementés (Livret A, les livrets d'épargne, CEL, etc.), les sicav monétaires, etc. Les actions ne sont pas le seul placement, et tout patrimoine se doit d'être correctement diversifié.

Si malgré tout vous êtes investi en totalité en actions, vos réactions risquent de dépendre de l'avancée de la crise. Si vous affichez déjà de très fortes pertes, l'utilité de vendre devient limitée. Autant faire le "dos rond" et laisser passer la crise. Certes vous pouvez perdre la totalité de l'investissement restant mais la bourse est connue pour rebondir et sur le long terme (5-10 ans), la Bourse reste le meilleur placement en terme de rentabilité. Si au contraire, nous sommes en début de crise, l'intérêt immédiat peut être de céder rapidement vos titres. Liquider son portefeuille vous permet de ne plus être exposé aux risques boursiers. Cette stratégie est toutefois délicate. En effet, à quels moments décider de vendre la totalité de votre portefeuille ? Ce moment dépendra de chacun et il n'est pas forcément intéressant d'avoir raison trop tôt. Etre liquide pendant deux ans alors que le marché continue à monter est plus qu'énervant.

Si votre portefeuille est entièrement liquide, les crises boursières peuvent être un excellent moyen de faire fortune. Oui fortune. Beaucoup de valeurs peuvent être massacrées pour des raisons totalement extérieures à la société elle même. Une société très solide rebondira toujours de ces périodes de crise et cela peut être le moment idéal pour se placer à bon compte. Rien ne vous interdit non plus de pratiquer la vente à découvert. Cette méthode qui consiste à vendre des titres aujourd'hui pour les racheter demain à un meilleur prix peut toutefois être interdite par les autorités de marchés de façon temporaire pour éviter l'aggravation de la crise.

Le krach provoque malgré tout des réactions où la raison est oubliée au profit de l'émotion. Il n'est pas rare ainsi de voir des investisseurs suivre les cours de leurs titres tout au long de la journée alors qu'il avait décidé de les conserver à long terme. Le long terme n'est pas compatible avec ce suivi minute par minute. Au mieux, cela n'a aucun intérêt; au pire, cela peut vous faire facilement paniquer, d'autant plus si vous n'avez pas l'habitude de suivre vos titres en temps réel. La panique est très mauvaise conseillère.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Une règle utile qui peut s'appliquer même en période de calme consiste à fixer le prix de vente avant même l'achat des valeurs. Ainsi si vous décidez d'acheter un titre, vous devez étudier avec soin le prix auquel vous souhaitez vendre ce titre avant même de l'acheter. Si vous vous fixez un cours de 9,50 € en cas de baisse, et 13 € en cas de hausse, pour un titre acheté à 10 €, vous n'aurez pas de mal à céder vos titres à 9,50 € en cas de krach. Votre raison prendra le pas sur l'émotion du moment.

La prévention reste donc la meilleure façon de réagir à un krach boursier, à savoir la diversification et la fixation du prix de vente avant même l'achat. Les traitement curatifs sont souvent plus douloureux pour le portefeuille.