Devises



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Franc CFA, un franc issu des colonisations

La France fut une grande puissance coloniale. Durant des décennies, elle décida du destin de plusieurs pays, notamment d'Afrique. Mais l'Histoire a inexorablement poussé ces peuples à demander et obtenir, avec plus ou moins de réticences, leur indépendance. Toutefois, certaines anciennes colonies françaises, et d'autres pays africains, ont décidé d'utiliser un outil mis à disposition de la France depuis la colonisation : le Franc CFA. Une même monnaie rattachée à l'Euro et utilisée par 14 pays.

Bien que décidé avant la seconde guerre mondiale, le Franc CFA pour Francdes Colonies Françaises d'Afrique a vu le jour le 26 décembre 1945, suite à la signature des accords de Bretton Woods par la France. La France crée ainsi une Zone Franc dans ses colonies afin de faciliter les échanges entre la France et ses colonies, mais aussi entre ses colonies et le reste du monde. La Zone Franc devient alors un espace monétaire mais aussi économique. Ce Franc CFA est alors convertible en Francs Français, et la parité entre le Franc Français et le Franc CFA est fixe. Ainsi, ces pays peuvent s'appuyer sur une monnaie forte pour leurs échanges. Mais la vague de décolonisations aidant, le Franc CFA change naturellement de nom. Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique devient le Franc des Communauté Financière Africaine le 1er janvier 1960.

Aujourd'hui le Franc CFA est utilisé par 14 pays d'Afrique. Le Franc CFA conserve une parité fixe, non plus avec le franc français, mais avec l'Euro. La France garantie en effet en euros les avoirs en Franc CFA. Ces 14 pays se décomposent en deux zones distinguent disposant chacune de leur propre banque centrale et de leur propre Franc CFA. En effet, deux Francs CFA coexistent désormais, mais tous les deux sont garantis en Euros par la France. Toutefois, il n'est pas possible d'utiliser l'un ou l'autre des Francs CFA quelque soit le pays.

UEMOA, pour Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine
Supervisée par la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest ou BCEAO, l'UEMOA est composé du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal mais aussi de la Guinée Bissau (ancienne colonie portugaise) et du Togo (ancienne colonie allemande). Ces pays utilisent un Franc CFA dont la signification est Franc des Communautés Financières d'Afrique, et son code est le XOF.

CEMAC, pour Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale
Contrôlée par la Banque des Etats de l'Afrique Centrale, la CEMAC est composée de la République Centrafricaine, de la République du Congo, du Gabon, du Tchad, mais aussi du Cameroun (ancienne colonie allemande) et de la Guinée Equatoriale (ancienne colonie espagnole). Le Franc CFA, dont le symbole est le XAF, est ici connu sous le nom de Franc de la Coopération financière d'Afrique Centrale.

Mais ce Franc CFA, qu'il dépende de l'UEMOA ou de la CEMAC, n'est pas exempt de critiques sévères. Certes il apporte aux pays qui l'utilisent une très forte crédibilité à l'international. Le Franc CFA est bien plus solide que beaucoup d'autres monnaies du continent africain. Mais en contrepartie, ces pays ne sont nullement libres de leur politique monétaire. En effet, afin d'éviter que les banques centrales ne fassent tourner la planche à billets, la masse monétaire de ces pays est contrôlée par la Banque de France. Les économies des 14 pays africains sont donc intimement liées à la France. Cette relation était d'autant plus forte dans les années 70 ou 80 où la France a multiplié les dévaluations du Franc Français, face à l'Allemagne. Le Franc CFA était automatiquement impacté par ses dévaluations alors même que les pays africains n'étaient pas dans la même situation que la France.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Le Franc CFA pose également des problèmes de compétitivité. Ils ne peuvent pratiquer de politiques de dévaluations qui pourraient, dans certains cas, doper leurs exportations, et ainsi aider au développement du pays. Les pays doivent respecter des exigences strictes alors que pour certains, leur niveau de développement impliquerait davantage de flexibilité. De plus, et la dénomination même du Franc CFA conserve cette histoire, il est issu de la période coloniale, et certains idéologues estiment que l'indépendance des pays passent obligatoirement par une monnaie indépendante de la France.

Le Franc CFA est une monnaie atypique dans le concert des devises mondiales. Utilisé par 14 pays, il semble encore promis à un bel avenir malgré les fortes critiques à son encontre. Aujourd'hui lié à l'euro, le Franc CFA aide à la stabilisation d'économies dans une Afrique en plein essor.