Forex


Impact de l'économie sur le Forex

Tout bon trader doit savoir interpréter et analyser l’environnement économique. La macro-économie influence directement les marchés financiers dans leur ensemble, et le Forex n'échappe pas à la règle. Il est donc indispensable pour investir de comprendre les mécanismes économiques mondiaux, afin d'éviter de se retrouver à contre-courant du marché. Des éléments comme les taux d’intérêts, la balance commerciale et la parité du pouvoir d’achat sont autant de notions qui influent sur le cours des devises.

Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas


Les taux d’intérêts, pour commencer, influent sur les cours à venir. En effet, la différence constatée entre les taux d’intérêt de deux devises d’un même cross (ou paire de devises) se répercute sur la cotation future de ce cross. Bien que cette théorie se vérifie de moins en moins, les taux d’intérêt présentent de nombreux avantages lorsque l’on veut enregistrer des profits rapidement. On peut en effet les utiliser directement au travers une méthode de carry-trade.

Un taux d’intérêt élevé peut se justifier de plusieurs manières. D’abord, les inflations ou les périodes économiques instables, mais aussi l’action directe des banques centrales qui peuvent agir directement sur le Forex dans le but de monter ou diminuer ce taux d’intérêt.

La balance commerciale a également son importance. Elle représente la différence entre les exportations et les importations d’un pays ou d’un groupe de pays (la zone euro par exemple). Chaque mois, tous les pays publient de manière officielle les résultats de cette balance. Ce résultat étant un bon indicateur de la santé financière et économique d’un pays, les traders et investisseurs ont tendance à réagir sur le Forex en fonction de ces informations, ce qui entraîne donc des fluctuations plus ou moins importantes.

De manière générale, plus la balance commerciale est stable, plus les cours de change sont à un niveau optimal. En effet, cette balance commerciale peut elle-même être régulée par les taux d’intérêt et donc par le Forex. Plus un taux d’intérêt est bas, plus le pays concerné est compétitif à l’exportation.

Lorsqu’une balance commerciale présente un déficit, cela signifie que le pays entre en phase de crise économique. La devise de ce pays risque donc fortement de se déprécier. Mais des pays peuvent aussi avoir une balance commerciale déficitaire structurellement tant la demande intérieure est forte. À l’inverse, elle s’apprécie lorsque cette balance présente un excédent.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Enfin, la parité du pouvoir d’achat, qui n’est en réalité qu’une comparaison des pouvoirs d’achat de deux pays, peut également influencer les fluctuations du cours d’une devise. Pour comparer deux pouvoirs d’achats, il suffit de comparer un panier de produits courants et leur prix. L'indice Big Mac est l'un de ces indices qui permettent les comparaisons internationales du pouvoir d'achat.

La détermination du cours d’une devise devrait théoriquement dépendre de ce pouvoir d’achat et de sa parité. Cette pratique permet effectivement de contrer d’éventuelles hausses des prix en baissant le cours des changes.

Nous venons d’étudier les principaux acteurs de l’environnement économique qui ont une influence sur le Forex, mais il en existe beaucoup d’autre. Cependant, si vous prenez la peine de vous tenir informé de ces éléments, vous aurez déjà des connaissances suffisantes pour analyser les tendances actuelles et à venir d’une devise. Vous pouvez très facilement consulter ces informations sur Internet. Notons que la plupart des brokers proposent ce type d’analyses, allant jusqu’à en tirer pour vous les conclusions quant aux éventuels effets sur le marché des changes.