Institutions


Eurogroupe, une réunion informelle mais essentielle

L'Euro est apparu dans nos portefeuilles en 1999, mais cette monnaie unique était déjà utilisée dans les échanges entre états depuis quelques années déjà. Cette monnaie commune qui est loin d'avoir été adoptée par tous les états membres de l'Union Européenne a modifié en profondeur le paysage de l'Europe. Rapidement, les Etats ont compris qu'ils étaient désormais indispensables de se coordonner afin d'éviter qu'un pays aille dans un sens et l'autre dans un sens contraire. Ainsi, en juin 1997, le conseil européen des chefs d'Etats, a décidé la création d'une réunion informelle mensuelle regroupant l'ensemble des Ministres des Finances de la Zone Euro, l'Eurogroupe.

L'Eurogroupe, qui n'a adopté ce nom que lors du Sommet de Nice du 7-9 décembre 2000, pour une première réunion en juin 1998, réunit une fois par mois les ministres des Finances de la Zone Euro. Et de la Zone Euro uniquement. Il existe une réunion, formelle celle-ci, permettant la rencontre de l'ensemble des Ministres des Finances de l'Union Européenne. Du nom d'Ecofin pour Economic and Financial Affairs Council, le conseil des Ministres des Finances se réunit au lendemain de l'Eurogroupe. Mais c'est ce conseil qui a le pouvoir décisionnel. Il a tout pouvoir législatif en matière de finance et d'économie dans l'Union. Toutefois, les pays hors zone euro ne participant pas aux votes relatifs à la monnaie unique, le poids de l'Eurogroupe est essentiel. Et les investisseurs réagissent dès la réunion de l'Eurogroupe, avant même la validation de la décision par l'Ecofin. Ce dernier a toutefois encore son mot à dire car des pays comme le Royaume Uni sont membres de l'Union sans être dans la Zone Euro.

L'Eurogroupe travaille sur la coordination des politiques budgétaires des Etats de la Zone Euro. Ainsi, il n'hésitera pas à critiquer ouvertement un dérapage budgétaire d'un Etat. Il proposera aussi des mesures destinées à réduire les déficits. Un mauvais élève au sein de la Zone Euro peut entraîner la totalité des pays de la Zone Euro dans une crise grave. Autrefois ministre des finances du pays présidant le Conseil de l'Union Européenne, l'Eurogroupe est aujourd'hui dirigé par un président élu pour un mandat de deux ans et demi. Sa parole est alors très écoutée car elle est la représentation incarnée des pays de la Zone Euro. Il peut aussi de par sa fonction assister au conseil des gouverneurs de la BCE, tout en ne prenant pas part aux votes.



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

L'Eurogroupe est défini par l'article 137 du Traité de Lisbonne. Elle comprend les 19 Ministres de l'Economie et des Finances des 19 pays composant la Zone Euro. Onze pays présents dès l'origine de la Zone Euro ont été rejoints par 8 autres. Ces 19 pays sont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, Chypre, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovaquie et la Slovénie. Le président de la Banque Centrale Européenne est aussi présent lors de ces réunions, ainsi qu'un représentant de la Commission européenne. Toutefois, bien qu'organisation intéressante pour faciliter les échanges entre pays de la Zone Euro, le poids en matière monétaire de l'Eurogroupe reste faible. Les décisions concernant l'Euro sont en effet prises exclusivement par la Banque Centrale Européenne, en toute indépendance. Les préconisations de l'Eurogroupe sont toutefois à suivre car elles peuvent influencer directement le marché des changes via l'impact qu'elles peuvent avoir sur les budgets des Etats.

La réunion de l'Eurogroupe est une case à cocher sur votre agenda au même titre qu'une réunion de la BCE ou une annonce de la Fed. Il s'agit là d'une institution qui au fil des années a vu son poids dans les instances européennes s'agrandir. Bien qu'informelle, cette réunion est bien plus attendue que celle de l'Ecofin.