Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance

Economiste, un stratège d'entreprises méconnu

Métiers de la Finance

Pour le grand public, le rôle de l'économiste se limite surtout à ses interventions dans les médias. C'est lui que l'on entend en cas de crises boursières ou encore de hausse du chômage. Il nous explique avec des termes plus ou moins savants que le marché de l'emploi devrait rapidement se retourner ou que la devise chinoise devrait retrouver ses niveaux d'antan. Mais le plus souvent, il se borne à analyser la situation actuelle.

Cette image d'Epinal n'est que l'un des aspects du travail d'économiste. De plus, il ne considère qu'un seul type d'économistes. En effet, les économistes ne sont pas tous chercheurs. Il existe une multitude d'économistes en entreprises par exemple. L'économiste chercheur va travailler sur la croissance d'un pays, mais l'économiste en entreprise va essayer d'en décrire l'impact sur l'entreprise. Leur rôle peut d'ailleurs influer grandement la stratégie de l'entreprise qui les emploie.

Chaque économiste a une spécialité propre. L'économiste est un spécialiste de l'économie certes, mais surtout un spécialiste d'une frange de l'économie. Ainsi plusieurs disciplines se côtoient telles que la micro-économie, la macro-économie, l'économétrie ou encore l'économie géographique et l'économie sociale.


Téléchargez gratuitement le guide des Métiers de la Finance

Formés au sein des grandes écoles telles que l'ENSAE (Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration) ou au sein des universités (Mastère, Licence, etc.), les économistes se retrouvent au sein des centres de recherche, des gouvernements (un économiste peut ainsi influer sur la politique d'un ministère), des banques ou encore d'entreprises de secteurs non financiers. Il n'y a aucune obligation d'avoir un diplôme pour se prétendre économiste. Il s'agit d'une profession non réglementée. Sa fonction première est de comprendre l'économie au sens large, d'interpréter les évolutions et de prévoir les variations futures. Ainsi un économiste peut être essentiel pour prévoir l'évolution du marché des devises pour une entreprise multinationale. En prévoyant un effondrement d'une monnaie dans les mois à venir, les investissements dans le pays seront logiquement revus à la baisse. Il en est de même si l'économiste prévoit un ralentissement de l'économie, une baisse des taux d'intérêts, etc. Toutes ces prévisions vont influer directement sur la stratégie de l'entreprise, ou sur les politiques de crédits et de financements de cette dernière.

La formation d'économiste est le plus souvent liée à une grande connaissance des mathématiques afin de réaliser des modèles économétriques de prévisions performants.

L'économiste travaille le plus souvent en équipe et se doit de suivre l'actualité économique mondiale. Deux ou trois langues lui seront donc nécessaires. Les débutants s'aguerriront sur le terrain avant de devenir économiste senior puis par la suite éventuellement consultant. Il existe aussi de nombreux économistes au sein du monde journalistique. Le salaire de l'économiste est très fluctuant et dépend en grande partie de son employeur : l'Etat ou une entreprise.

L'économie est complexe et changeante. Economiste n'est pas un métier simple accessible à tous. Les interactions entre les grands agrégats économiques doivent être connues sur le bout des doigts. Rarement félicités, ils sont par contre mis à l'index quand une crise économique intervient sans avoir su l'annoncer. Ils ne sont que spectateurs d'une économie qu'ils ne contrôlent pas.