Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Dictons boursiers, des proverbes simples à connaître

Premiers Pas

La Bourse est aussi prolixe en proverbes et autres dictons que le monde agricole. Bien souvent ces dictons reflètent des stratégies boursières plus qu'intéressantes. Ils relèvent souvent du bon sens. Bon sens qu'il est facile d'oublier lorsque l'on est en mauvaise posture. Les dictons boursiers sont ainsi à prendre au pied de la lettre pour certains tant ils reflètent des stratégies qui ont fait leur preuve. A découvrir et à retenir sans modération.

Ce n'est pas la demande du public qui fait monter les cours, mais les cours en hausse qui créent la demande du public
Bien souvent le public n'agit pas en tant qu'acteur actif de la bourse, mais plutôt comme acteur passif. Le public voit les cours monter et s'intéresse alors à la bourse. En effet, les investisseurs institutionnels, les fonds de pension, les traders et autres spécialistes des marchés financiers font l'essentiel des fluctuations boursières. Les particuliers, surtout en France, restent peu actifs sur les marchés, et sont plutôt des suiveurs de tendances que des créateurs de tendances.

Pour qui vend ce qu'il n'a pas, c'est la prison ou le rachat
Si un investisseur pratique la vente à découvert, il n'a comme autre option que de racheter sa position ou de voir sa position filer et donc de perdre beaucoup. La vente à découvert est spécifique au Service de Règlement Différé en France. Les pertes sont illimitées car la valeur peut grimper quasi indéfiniment. De fait, le vendeur à découvert devra, pour déboucler sa position, acheter les titres ou reporter sa position. Dans les deux cas, une vente à découvert mal maîtrisée peut se traduire par de lourdes pertes.

La chute d'un titre en bourse est un péché moral

Comme va janvier, va l'année
Le mois de Janvier donne souvent le tempo pour le reste de l'année en terme d'évolution de la bourse. Les gestionnaires de portefeuilles reforment leurs portefeuilles. Les arbitrages de la fin d'année sont confirmés. Ainsi la performance du mois de janvier peut être représentative de la performance annuelle.

L'investisseur actif doit se pénétrer de ce principe : il doit apprendre à rester inactif
A trop vouloir agir sur les marchés, l'investisseur peut se retrouver à contre-courant de la tendance générale. La meilleure façon d'engranger des plus-values est effectivement de suivre la tendance, et donc les autres investisseurs. Il ne sert à rien d'avoir raison contre le marché.

La Bourse est un vote et non une juste évolution

L'argent n'a pas d'oreilles, mais il entend; il n'a pas de jambes, mais il court

Réduisez vos pertes, mais laissez courir vos bénéfices
Diminuer ses pertes permet d'accroître logiquement ses plus-values annuelles. En effet, la principale différence entre un trader expérimenté et un particulier est sa capacité à déboucler une position déficitaire. Un particulier peut avoir du mal à accepter que son investissement est perdant et aura du mal à céder ses titres et donc accepter sa perte. Un trader n'aura pas ce côté affectif. En coupant vite ses pertes, le particulier pourrait sensiblement accroître leurs performances.

Qu'une société se comporte mal ne signifie pas qu'elle ne puisse pas faire pire
La forte baisse d'un titre ne signifie pas que le titre ne peut pas chuter davantage. Ainsi la stratégie visant à acheter des titres ayant fortement chuté n'est pas une stratégie viable, si elle n'est pas couplée à une étude précise des fondamentaux de l'entreprise.

Le sentiment général est que la Bourse monte toujours à long terme et que l'économie ne peut décevoir. C'est un optimiste aveugle. Un peu comme si, en voyant un ciel toujours bleu et sans nuages, on croyait à la fin des orages. La bourse est un excellent investissement sur le long terme, mais les krachs boursiers et les crises financières font aussi partis de son ADN. Ainsi, un investisseur se doit d'accepter les krachs s'il veut investir sur les marchés boursiers.

On peut s'enrichir en dormant
Cette expression pourrait signifier qu'il suffit de placer son argent pour gagner de l'argent. Ce n'est pas totalement faux, mais l'argent lui continue à travailler en finançant les entreprises et en facilitant le crédit par exemple. Dans tous les cas, la sélection du bon placement est très loin d'être chose aisée pour l'investisseur.

Achetez la rumeur, vendez la nouvelle
Les marchés boursiers sont souvent un temps d'avance sur la réalité des faits. Ainsi, si une rumeur laisse à penser que l'entreprise va annoncer de bons fondamentaux, il est préférable de se placer à ce moment là. Une fois l'annonce officielle sortie, le cours n'évoluera pas car les marchés auront déjà pris en compte cette nouvelle, et le cours intégrera déjà cette annonce.

Une bulle ne crève pas doucement. Une bulle, par nature, éclate, mais on ne sait pas quand
La formation d'une bulle spéculative peut se produire sur plusieurs années. Durant plusieurs années, les cours ne cessent de grimper jusqu'au moment où les investisseurs se retirent brutalement du marché. Certaines bulles peuvent toutefois se former en quelques mois comme la bulle Internet du début des années 2000.

Quand le potentiel de hausse est limité, il faut s'inquiéter du potentiel de baisse
Si une valeur n'a pas de raison réelle de monter, les investisseurs risquent de délaisser le titre, et le cours risque de subir cette désaffection. La baisse peut donc s'enclencher si les investisseurs délaissent la valeur.

Une action n'est jamais trop chère pour être achetée
Une valeur ne vaut que par ses fondamentaux, et sa croissance future. Ainsi, même un titre très cher, peut encore augmenter si les perspectives de croissances sont confirmées et si la croissance perdure. Une forte hausse n'implique en rien une baisse dans le futur. Des valeurs comme Google Inc. peuvent ainsi voir leur cours fortement monter durant plusieurs années.

Les gentlemen préfèrent les obligations

Vous n'améliorerez pas vos résultats en arrachant les fleurs, et en arrosant les mauvaises herbes
Un investisseur se doit de laisser courir ses plus-values, et de couper ses pertes. Une fleur ou plus-value doit continuer à grossir. Il est stupide financièrement parlant de céder vos titres si la plus-value progresse. De même, il est nécessaire de couper vos pertes avant que ces dernières ne soient trop élevées.

C'est facile de gagner de l'argent à Wall Street. Tout ce que vous avez à faire, c'est acheter quand le cours est bas. Puis, dés qu'il grimpe, vous vendez et prenez vos bénéfices
Acheter bas, et vendre haut, est un principe courant. Toutefois, en pratique, c'est illusoire. L'idéal est d'acheter dans une tendance haussière. Ainsi, vous pouvez très bien faire des plus-values en achetant une valeur chère, et en la revendant plus chère encore.

Les sociétés ne croissent pas sans raison, de même qu'elles ne restent pas indéfiniment avec une forte croissance
Il est essentiel d'investir en se basant sur les fondamentaux de l'entreprise. Ainsi, la valorisation d'une entreprise est directement liée à sa croissance à venir, mais une croissance ne peut être perpétuelle.

La Bourse est une façon très onéreuse de découvrir son propre tempérament
En effet, la bourse peut vous mettre dans des situations auxquelles vous n'avez jamais du faire face. De fait, vos réactions peuvent se révéler contraires au bon sens. Il est essentiel d'essayer de conserver votre sang froid en toute circonstance pour éviter les erreurs flagrantes.

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, la Bourse est faite du même bois
La bourse est faite de haut et de bas. Les hauts sont nombreux mais les crises et krachs sont aussi symptomatiques des marchés boursiers. Ainsi, il ne faut pas espérer investir en bourse sans subir plusieurs krachs boursiers au cours de votre carrière.

Ne suivez pas la foule
Si vous ne comprenez pas pourquoi les investisseurs suivent un titre, poursuivez vos investigations mais restez à l'écart du titre. Il faut toujours comprendre le métier d'une entreprise, et les raisons de sa hausse, ou de sa baisse, avant de se positionner.

Les vendeurs courageux font les investisseurs heureux
Vendre est une décision difficile et vendre avant les autres peut être un bon moyen de réaliser des plus-values avant la chute du titre. De plus, en débouclant vos positions, vous disposerez de liquidités qui pourront vous être utiles pour vous positionnez sur des titres à fort potentiel de hausse.

Celui qui n'ouvre pas les yeux quand il achète doit ouvrir sa bourse quand il paie
Si vous investissez sur n'importe quelle valeur, ne vous étonnez pas de réaliser des moins-values. Il est essentiel de savoir pourquoi vous vous positionnez sur un titre, et de ne pas se contenter de suivre la tendance.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La Bourse est un endroit où les riches se volent entre eux
La bourse est souvent synonyme d'investisseurs richissimes. Toutefois, un particulier peut y investir une part de son patrimoine pour dynamiser ce dernier.

La Bourse est le dernier étage de la foire

Les dictons boursiers sont donc nombreux, et parfois très justes. N'hésitez pas à en garder quelques uns sous la main pour vous les rappeler au moment des crises boursières.