Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

Day trading et salariat. Compatible ?

Day Trading

Beaucoup de salariés ont été, sont ou seront tentés par se consacrer davantage aux marchés boursiers. Le monde du trading les attire, et les gains générés peuvent permettre de rêver à une vie différente. Le day trading est l'une de ces formes de trading vers laquelle certains particuliers se dirigent. Le day trading consiste à profiter au mieux des évolutions du marché en cours de séance, et gagner en quelques heures, le salaire du mois. On passe ainsi sa journée à opérer sur les marchés, tout en n'ayant, normalement, aucune position ouverte après la clôture de la séance. Mais la réalité est loin d'être aussi idyllique, et un salarié aura du mal à concilier ces deux activités, et encore plus de mal à générer des bénéfices. Le day trading demande du temps, de l'argent et des compétences. Le manque de temps est souvent le grand ennemi du salarié.

Devenir day trader en étant salarié ? Mission quasi impossible. Le métier de Day trader est souvent associé à celui de trader indépendant. Être Day trader signifie donc que vous êtes trader pour votre propre compte, contrairement aux traders classiques qui travaillent principalement pour le compte de sociétés dont ils sont salariés. Vous investissez votre argent et vos plus-values font votre salaire. Il est évident que dans ce cas de figure, il est très difficile, voir impossible de cumuler votre activité de Day trading avec un emploi à temps plein. Les marchés étant ouvert 24h/24, il vous sera toutefois toujours possible de spéculer sur les marchés américains ou asiatiques si vous travaillez en journée, avec les risques de fatigue que cela risque de générer. Un trader fatigué prend rarement de bonnes décisions.

En effet, la notion de Day trading est ici assimilée à un poste précis demandant énormément de temps. Les plus fortes fluctuations des marchés ayant lieu la semaine, inutile d'espérer réaliser autant de profits en tradant uniquement le week-end. L'idéal serait de choisir le jour où l'actualité est la plus bouillante. Sauf que ce jour n'est pas connu avant. En effet, le day trading raffole de la volatilité des cours. Si le marché est flat pendant plusieurs mois, le day trader ne générera que de très faibles plus-values. Au contraire, si le marché ne cesse de monter et de descendre, le day trader pourra mettre à profit son expérience pour multiplier les opérations rentables.

Pour y voir plus clair, il est essentiel de comprendre comment se fait concrètement le Day-trading. Comme son nom l'indique, le principe du day-trading est d'enregistrer un maximum de bénéfices sur les marchés boursiers ou financiers (marché des changes) en une seule et même journée. Les positions ouvertes le matin doivent être clôturées avant la fin de la séance. Il est bien sur possible de conserver une position après la clôture, mais ce n'est pas dans l'esprit originel du day trading.

Vous devez donc pour réussir, être disponible du matin (heure d'ouverture des marchés) jusqu'au soir (heure de fermeture de ces mêmes marchés), mais aussi avant et après ces périodes. Une séance boursière se prépare. On ne peut suivre toutes les valeurs. Une séance boursière se débriefe également. Qu'ai je réussi ? Pourquoi telle ou telle opération a été un échec ? De plus, être disponible ne signifie pas uniquement avoir du temps. En effet, le Day trading est un type de spéculation très prenant qui demande une grande concentration et une attention poussée. Plusieurs précautions sont donc à prendre comme par exemple couper votre téléphone pour ne pas être dérangé et pouvoir garder un œil alerte sur les cours qui vous intéressent. Oubliez MSN, Facebook et autre Google+, en dehors du cadre de trading. La logique veut donc que vous ne puissiez pas effectuer de Day trading depuis votre lieu de travail, même si vous disposez d'une grande intimité et d'une excellente connexion à internet. On ne spécule pas en répondant au téléphone et en discutant des courses du soir à faire. De plus, gérer ses enfants et un portefeuille vous demanderaient 8 mains.

Heureusement, il existe des alternatives qui vous permettront d'assouvir votre passion du Day trading, tout en conservant votre emploi à plein temps.

Aménagez vos horaires : Le fait que le Day trading se déroule sur une journée complète peut représenter un inconvénient majeur, mais aussi un avantage. En effet, vous pouvez tout à fait négocier un aménagement de vos horaires de travail avec votre employeur afin de disposer d'une ou deux journées de libre durant la semaine. De cette manière, vous aurez le temps de trader tout en conservant votre volume de travail habituel. Attention cependant à ne pas vous surmener. La fatigue est en effet l'un des principaux facteurs d'erreur sur les marchés boursiers. En faisant ainsi, prenez bien soin de fermer vos positions. Il serait risqué de laisser une position ouverte alors que vous êtes au travail. Vous pourrez ainsi consacrer une journée entière, et suivre correctement l'évolution de vos valeurs;


Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

Prenez un congés sabbatique : Devenir Day trader peut se faire de manière progressive et il n'est pas forcément nécessaire de donner immédiatement votre démission alors même que vous n'êtes pas sûr de réussir à vivre votre passion. L'un des choix les plus judicieux dans ce cas est de commencer par prendre un congé sabbatique afin de prendre le temps de tester vos méthodes de trading et de vérifier si les gains obtenus vous permettent de compenser votre ancien salaire. Là encore, il convient de faire preuve de prudence et de disposer d'un capital suffisant (en plus de votre capital d'investissement) pour vous permettre de faire face durant cette période. Certains partent un an autour du monde, pourquoi ne pas faire de même pour concrétiser votre passion ?

Trader en journée reste compatible avec un statut de salarié. Mais il va de soi que cela se fera au détriment d'autres activités, et qu'une vie familiale sera difficilement réalisable avec ce double emploi. Mais ce peut être un challenge intéressant quand on est étudiant par exemple.