Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

Fixer son cours de sortie ou quand vendre ?

Bourse pratique

Acheter des actions est une démarche relativement simple. Trouver le bon timing pour savoir quand vendre vos titres est autrement plus complexe. A moins de privilégier le très long terme, vos opérations de ventes seront régulières. Il est donc utile de trouver le moment idéal pour vendre vos actions, et qui dit moment idéal, dit cours idéal. Fixer un cours de sortie est sans doute l’exercice le plus compliqué pour le trader ou le petit porteur, qu'il soit débutant ou expert. Il est d'ailleurs préférable de fixer ce cours de sortie avant même d’acquérir les titres. Connaître le cours auquel vous souhaitez vendre vos titres est la meilleure façon d’éviter les errements psychologiques de tout investisseur au moment de prendre ses plus-values, ou vos moins-values. Déchargé du poids de cette responsabilité, vous n'en serez que plus zen face à l'évolution parfois erratiques des cours.

Dans un premier temps, il est utile de se souvenir que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, comme un cours de bourse ne grimpe pas indéfiniment. En effet, procéder de la sorte est le meilleur moyen de voir les cours chuter et de voir disparaître vos plus-values. La plupart des particuliers qui investissent en bourse ont en effet beaucoup de difficultés à se séparer de leurs actions car ils espèrent toujours en tirer plus de profits, ou au contraire, par peur d'accepter leurs plus-values. De plus, les petits porteurs peuvent avoir un rapport sentimental avec leurs titres. Il n’est pas rare de réinvestir régulièrement sur une valeur sur laquelle une plus-value a déjà été dégagée quelques temps plus tôt. Les investisseurs ont leurs valeurs favorites. Malheureusement, ce type de comportements peut se traduire par des erreurs manifestes au moment de la vente. Des signaux clairs non détectés, et le cours se retourne.

Pour calculer un cours de sortie raisonnable et limiter au maximum les risques de retournement du marché, une méthode est de vendre de manière systématique dès 20 à 30% d'augmentation. En effet, bien que le but de tout trader soit de vendre au plus haut, il faut parfois se montrer moins gourmand pour obtenir une rentabilité à long terme constante et progressive. Cette technique peut parfois être frustrante si le titre continue à progresser mais elle peut s’inclure dans un plan de trading.

Se fixer un horizon de placement est aussi une pratique courante. Si vous décidez d’acquérir des titres pour les conserver trois ou quatre ans, ne restez pas figer sur les cours de bourse plusieurs fois par jour. Au contraire, si vous aviez un horizon de placement de quelques jours, n’hésitez pas à céder vos titres si ces derniers sont mal orientés.

L’analyse technique est un outil important pour la fixation des cours de sortie. Certains indicateurs vous donneront des pistes pour fixer un cours de sortie. La cassure d’un support et c’est peut être le bon moment pour vendre vos titres. L’analyse technique n’est pas forcément pertinente pour choisir sur quelle valeur investir mais peut être primordiale pour choisir le bon timing.

L'analyse fondamentale peut aussi être un bon indicateur pour déceler une plage idéale pour déboucler vos positions. La future annonces des résultats, une conférence de presse ou encore la publication définitive sont autant d'éléments pouvant faire varier le cours d'un titre. si vous estimez que les nouvelles annonces n'iront pas dans votre sens, il ne faut pas hésiter à déboucler votre position avant que l'annonce ne soit effective, et ce quelque soit votre niveau actuel de performance. Si vous vous étiez fixé une hausse de 20% pour sortir de la valeur, mais si vous vous attendez à de mauvais chiffres, n'hésitez pas à vendre même si vos plus-values sont mineures. La fixation d'un cours de sortie avant même l'acquisition des titres est indispensable, mais la réévaluation de ce cours, et la prise en compte du marché, sont également nécessaires pour une bonne gestion de portefeuille.


Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

Vendre en plus-value est difficile, mais vendre en acceptant une perte est souvent impossible pour bons nombres de petits porteurs. Accepter que l’on a fait une erreur et qu’on a perdu de l’argent sont très difficiles à supporter. Surtout que les proverbes populaires ne vont pas dans ce sens : Tant que ce n’est pas vendu, ce n’est pas perdu. Alors qu’en réalité, un investissement bloqué dans des valeurs en baisse est un investissement qui perd de l’argent régulièrement. Pourquoi conserver des titres à 15 euros si l’on pense qu’ils baisseront à 10 euros ? Autant les vendre aujourd’hui à 15 euros pour les racheter ensuite à 10 euros. Le plus difficile est donc de résister à la tentation d'attendre pour voir si le titre ne va pas remonter encore un peu plus. Il faut donc être capable d'arrêter de se demander si on ne vend pas trop tôt ou trop tard. L'inaction se traduit souvent par des pertes.

Ce qui est sûr c'est que vous n'aurez jamais la certitude de vendre au cours le plus haut. Rien ni personne ne vous dira quand il est nécessaire de vendre. Cette décision sera la votre et il faut dès maintenant accepter de se tromper car vous ne vendrez jamais au plus haut, mais dites vous que vous ne vendrez jamais au plus bas. Le cours de sortie fixe une grande partie de vos plus-values. Il convient donc de le choisir avec soin.