Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Courbe, représentation idéale ?

Représentations graphiques

Représenter l'évolution d'un cours de bourse n'est pas aussi simple que l'on peut le croire. Il existe plusieurs représentations graphiques. Toutes ont leurs avantages mais aussi leurs limites. A vous de trouver celle qui correspond le mieux à votre méthode de trading ou simplement à votre sensibilité. La plus courante, car la plus simple de lecture, étant la représentation en courbe.

Les courbes représentent l'évolution de cours de façon continue. Les points la composant peuvent être constitués des cours d'ouverture ou, plus couramment, de clôture. La principale critique que l'on peut rattacher aux représentations graphiques est sans nul doute la perte d'informations. De part le caractère continue de la courbe, il n'est pas possible d'étudier les zones de gap où aucun échange n'a lieu. La courbe permet donc d'avoir une vision globale en rejoignant les cours de cloture mais ne permet aucune analyse fine sur les échanges au cours d'une séance. La courbe "oublie" en effet le cours de cloture, le plus haut de la séance, et le plus bas.

Pour être correctement lue, un tracé en courbe doit être accompagné d'un graphique en volume. Une hausse n'a d'importance et de significativité que si les volumes sont conséquents sur cette hausse. Une hausse dans volume n'a que peu de chance de perdurer dans le temps.
Dans le graphique ci-contre, la courbe des cours (en rouge) ne présente que les cours de clôture de la valeur. Ainsi il n'est pas possible de lire les rapports de force entre les vendeurs et les acheteurs.

En résumé, le graphique en courbe est sans doute l'un des plus utilisés notamment sur le long terme mais est loin d'être exempt de défauts.