Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

Calcul de couverture ou profitez pleinement du SRD

Bourse pratique

Le Système de Règlement Différé ou SRD permet d'acheter plus de titres que ce que vous n'avez en liquidités sur votre compte. Autrement dit, vous achetez des actions à crédit. Mais Euronext a posé des garde-fous à cette possibilité. Il vous est ainsi possible d'acheter davantage que ce que vous possédez mais dans certaines limites. La plupart des sociétés de bourse pourra vous donner en temps réel le montant exact de ce plafond, mais certains intermédiaires financiers ne le calculent qu'une fois par jour. C'est à vous que revient donc ce calcul. Il est essentiel de connaitre le montant maximal de vos positions et ce afin d'éviter des désagréments tels que les dépassements de couverture.

Si vous dépassez le montant de la couverture, vos positions risquent d'être soldées sans même que vous n'en soyez averti. Votre intermédiaire financier n'hésitera pas à clôturer vos positions. Certes cette décision peut se traduire par de lourdes pertes pour votre portefeuille, mais elle est nécessaire pour vous protéger et protéger l'intermédiaire et le marché. Une position non couverte peut expliquer des pertes de plusieurs milliards sur le marché.

L'expérience personnelle d'un des membres d'Edubourse.com a prouvé que le calcul de couverture des banques (au moins d'une) laissait à désirer il y a quelques années. Après recalculs, nous avons constaté un effet de levier au plus fort de la chute de plus de 50 !, et malgré cet effet de levier, une fois les positions débouclées, et le compte espèces en négatif, il a été possible de passer pour plus de 250.000 frs d'ordres d'achat qui ont été exécutés ! Alors surtout, calculez vous même vos plafonds et ne les dépassez pas. Ils n'ont pas été fixés par hasard. Ils sont tout autant nécessaires pour vous protéger que pour protéger le marché.

Nous allons maintenant calculer la couverture, le plafond. C'est assez simple en pratique. Il va de soi que ces calculs ne s'appliquent qu'au marché SRD, le seul permettant le paiement à fin de mois. Ainsi :

Si vous possédez 10.000€ en espèces, vous pouvez acheter pour 50.000€ d'actions, soit 20%;
Si vous possédez 10.000€ en actions, vous pouvez acheter pour 20.000€ d'actions, soit 40%;
Si vous possédez 10.000€ de warrants, bons de souscription ou droits d'attribution, vous pouvez acheter 0€ d'action, soit 100%. Ces produits étant trop volatils, ils ne peuvent rentrer en compte dans le calcul de la couverture;
Si vous possédez 10.000€ d'obligations ou d'or, vous pouvez acheter 40.000€ d'actions, soit 25%.

Toutes ces règles ne sont qu'indicatives. Il n'y a pas d'obligation en la matière pour votre intermédiaire financier, mais très peu permettent d'accroître cet effet de levier. Ceci tient au fait qu'ils peuvent être considérés comme responsable des éventuelles pertes résultant de ces prises de position. De plus, certaines sociétés de bourse peuvent réduire ces effets de levier en fonction des aléas du marché ou de façon unilatérale.

Durant le krach de 1987, certaines sociétés de bourse ont demandé que les positions correspondent à 100% du montant de la couverture. La crise financière de juillet-août 1998 a contraint certains intermédiaires à demander une couverture plus élevée afin de se prémunir contre l'éventuel risque de défaillance de ses clients. Si les marchés sont très volatils, une variation de 10% n'est donc pas à exclure à court terme, et une variation de 10% de votre portefeuille peut se traduire par de trop lourdes pertes en cas de levier 5.

Cas pratiques et Spécificités :

Etudions à présent les deux portefeuilles ci dessous. La valorisation globale des portefeuilles est identique, 100.000€. Seule la composition change.

Portefeuille 1: Vision patrimoniale
TitresValorisationLevier
Air Liquide12.50025.000
Alstom43.00086.000
Call W CAC 4020.0000
Obligations d'Etat20.00080.000
Liquidités4.50022.500
Total100.000213.500
Portefeuille 2: Vision spéculative
TitresValorisationLevier
Michelin10.00020.000
Put W DJIA12.5000
Obligations d'Etat10.00040.000
Liquidités67.500337.500
   
Total100.000397.500


Malgré une valorisation identique, le détenteur du portefeuille 2 a la possibilité d'acheter près de deux fois plus d'actions sur le SRD que l'investisseur du portefeuille n°1, et ce uniquement en modifiant la composition du portefeuille. Ainsi un investisseur désirant investir à court terme aura tendance à privilégier le portefeuille n°2 afin d'accroître au maximum son potentiel d'achat. Le potentiel maximum est atteint lorsque l'investisseur a un portefeuille exclusivement composé d'espèces. Dans ce cas, ce portefeuille permettrait à son détenteur d'investir 100.000 × 5 = 500.000€ en actions sur le marché SRD.


Téléchargez gratuitement le guide Dopez vos plus-values

Remarques :

Certains intermédiaires financiers considérent le placement en Sicav appartenant à leur groupe comme faisant partie des espèces, car facilement cessibles. De fait, elles procurent un levier de 5.

L'achat à découvert est un outil intéressant qui peut accroître votre rentabilité. Il convient toutefois de limiter ces prises de positions à une part de votre portefeuille, et non sur sa totalité, afin de limiter les risques éventuels d'une forte chute des marchés.