Fiscalité


Budget de l'Etat Français et Impôts

C'est une coutume depuis 1916, les français déclarent chaque année leurs revenus pour l'année passée. Les particuliers envoient ainsi au alentour de fin mars leur déclaration. Grâce au civisme des français, l'impôt sur le revenu rapporte plus de 53 milliards d'euros, certes deux foix moins que le montant de la TVA, mais une somme rondelette que les gouvernements ne sont pas prêts d'annuler. Découvrez ci-dessous les tableaux des recettes et des dépenses du budget de l'Etat, réalisées pour 2004, d'après la direction du Budget.

Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas


Recettes fiscales
Retrouvez ci-dessous la ventilation des recettes fiscales pour l'exercice 2004.

 TVA120.960 M€
45,5%
 Impôt sur le revenu53.880 M€
20,2%
 Impôt sur les sociétés38.930 M€
14,6%
 Taxe Intérieur sur les Produits Pétroliers20.030 M€
7,5%
 Autres contibutions fiscales (impôt de solidarité sur la fortune, droits de mutation, taxe sur les salaires,...)31.850 ME
12%


Il existe également 33.750 millions d'euros de recettes dites non fiscales, soit un total de recettes estimées de près de 300 milliards d'euros.

Dépenses
Le projet de loi de finances 2003 (ci-dessous) permet de se faire une idée précise des dépenses de l'Etat français. A savoir sur les charges communes qu'il s'agit principalement des intérêts de la dette, ainsi que d'autres charges non liées directement à un ministère, telles que le coût de la présidence.

Budget de l'Etat Français et Impôts



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Malgré des recettes plus que substantielles, l'Etat français affiche chaque année des déficits budgétaires de plusieurs dizaines de milliards d'euros. La dette publique de la France dépasse ainsi aisément les 1.000 milliards d'euros.