Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La Bourse de Tunisie, une bourse en pleine essor

Places boursières

Au même titre que la Bourse de Casablanca, la Bourse de Tunis voit son avenir avec clémence. Depuis la réforme des marchés tunisiens en 1995, la Bourse de Tunis voit ses volumes d'échanges s'accroître fortement avec tous les avantages que cela peut procurer à l'économie du pays. Une bourse en plein essor dopée en partie par une économie qui se développe.

Créée en 1969, la Bourse de Tunis était loin d'être une bourse digne de ce nom à sa création. Son rôle était plus celui d'une chambre d'enregistrement des transactions que d'un marché financier. Ainsi les entreprises étaient plus enclines à se diriger vers l'emprunt bancaire et ces dernières n'avaient qu'un poids limité par rapport à l'Etat. Cette désaffection des marchés boursiers s'expliquait aussi par une forte inflation, des placements garantis avec de forts rendements et une fiscalité lourde pour les entreprises.

Mais le passage à une économie véritablement de marché a profondément modifié la Bourse de Tunis. Forte baisse de l'impôt sur les sociétés, fiscalisation des revenus des placements, et disparition de la fiscalité sur les plus values et dividendes. Il ne reste plus qu'à réformer le marché de l'intérieur. C'est chose faite le 15 novembre 1995. Quatre organes sont créés pour gérer et controler le marché :

- la Bourse des Valeurs mobilières ou BVMT
Cet organe est chargé de la gestion et de l'organisation de la Bourse de Tunis, mais aussi de sa promotion;

- le Conseil du Marché Financier ou CMF
Le CMF doit surveiller les marchés et protéger les épargnants;

- la Société Interprofessionnelle de Compensation et de Dépôt des Valeurs Mobilières ou STICODEVAM
Il s'agit de l'organisme chargé de la compensation.

- le Fonds de Garantie de Marché ou FGM
Ce fonds se doit de garantir la bonne fin des transactions sur le marché. Le vendeur doit bien obtenir son argent et l'acheteur ses titres.

Du côté de l'organisation, les titres se répartissement principalement entre les titres FAPE et non FAPE. Un titre FAPE est un titre d'une société faisant appel publique à l'épargne. Ensuite les titres FAPE sont répartis entre plusieurs marchés : titres de capital et marché obligataire. Les titres non FAPE sont eux uniquement enregistrés comme tout transfert de titres de propriété en Tunisie.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

La négociation des titres rappelle le fonctionnement des marchés boursiers en France. Ceci en raison du développement de ce système par le groupe Euronext. Un carnet d'ordres basé sur la temps et le prix; Deux groupes de cotation en fonction de la liquidité des titres. Si un titre est peu liquide, il sera coté au fixing. Dans le cas des valeurs plus liquides, une cotation en continu est mise en place mais uniquement pendant 1h30 avec un fixing d'ouverture et un fixing de clôture. Les échanges quant à deux se déroulent soit de façon électronique soit à la criée et sur panneaux.

La Bourse de Tunis qui a vu sa capitalisation boursière / PIB de la Tunisie s'envoler en 20 ans, peut être suivie par deux indices boursiers principaux : le BVMT et le Tunindex.