Places boursières



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Bourse de Santiago, troisième place d'Amérique Latine

Troisième place boursière d'Amérique Latine, la bourse de Santiago ou Bolsa de Comercio de Santiago a son siège social dans la capitale du Chili. Avec 16 millions d'habitants, le Chili n'est toutefois que la 6ème économie d'Amérique Latine. Toutefois la stabilité économique du pays, et l'ancienneté de la place boursière, a permis à cette dernière de se placer juste derrière les bourses du Brésil et du Mexique. Fondée le 27 novembre 1893, les prémisses de la Bourse de Santiago apparaissent dès les années 1840.

Bien qu'il reste un marché à la criée, sur les actions, les échanges se font essentiellement par voie électronique. La place boursière de Santiago permet d'échanger tout type d'actifs, comme les actions, les produits dérivés, obligations ou encore les parts de fonds d'investissements. La place boursière est composée de plus de 250 sociétés cotées, pour un total de plus de 250 milliards de dollars de capitalisations boursières. Le marché ouvre à 9h30 pour clôturer, selon la saison, à 16h00 en hiver, et à 17h00 en été.

La bourse de Santiago a été profondément marquée par les différentes crises économiques qui ont marqué le pays, comme la crise de 1929 ou les crises d'hyperinflation des années 70, mais la stabilité économique et financière du pays ont permis à cette place boursière de s'installer durablement comme une place boursière de renom en Amérique Latine.

Un investisseur pourra suivre l'évolution de ce marché en analysant ces trois principaux indices que sont :

IGPA ou Indice Generales de Precios des Accionnes. il s'agit là d'un indice élargi, créé en 1980, et permettant d'avoir une vue générale du marché Actions;

IPSA ou Indice de Precios Selectivo de Accionnes. Cet indice ne comprend que 40 valeurs, mais parmi les plus actives cotées sur le marché. Il est à comparer à l'indice CAC 40 pour la France;

Inter-10 : Cet indice très spécifique comprend 10 valeurs parmi les valeurs composant l'IPSA. Il s'agit des 10 principales valeurs chiliennes cotées à l'étranger.

La Bourse de Santiago est donc une place boursière intéressante à suivre pour qui souhaite se positionner sur l'Amérique Latine en limitant tant que faire ce peut les risques. Le Chili est en effet l'une des économies les plus stables du sous continent.