Places boursières



Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Bourse de Sao Paulo, une bourse au sang chaud

Le Brésil est l'un des pays moteurs de l'Amérique Latine. Fort de ses 196 millions d'habitants, le Brésil se repose sur une agriculture très forte mais également sur des champs d'hydrocarbures estimés à plusieurs dizaines de milliards de barils. Après la crise économique de 1998 et l'aide massive du FMI, le Brésil trouve le chemin de la très forte croissance et fait désormais figure de leader parmi les pays émergents dans le monde. Tout naturellement, les places boursières brésiliennes ont suivi le mouvement, et la Bourse de Sao Paulo est aujourd'hui la première place pour les transactions sur actions en Amérique Latine, et la troisième sur les options dans le monde.

La Bourse de Sao Paulo fut créée le 24 août 1890 sous le nom de Bolsa de Valores de Sao Paulo, connue aussi sous le nom de Bovespa. Mais c'est en 1965, avec la réforme des marchés financiers, que la bourse de Sao Paulo prend son envol. Autrefois rattaché aux Etats brésiliens, les places boursières du Brésil prennent leur indépendance et deviennent des associations civiles sans but lucratif. Les décennies suivantes ne sont que multiplication des avancées technologiques. En 1972, un système d'information en temps réel est développé. Un must pour l'époque. En 1980, il devient possible de transmettre ses ordres par téléphone. Dix années plus tard, une plateforme électronique est mise en place. En 1999, deux innovations majeures, l'After Market et le Home Broker, permettent respectivement de trader après la fermeture de la bourse, et de négocier directement sur les marchés sans intermédiaire. Mais c'est en 2000 que les places boursières brésiliennes prennent un tournant majeur.

2000 marque en effet un évènement fédérateur des places boursières brésiliennes. Ces dernières décident de fusionner au sein de la Bovespa Holding. Les places de Sao Paulo, Rio de Janeiro, Santos, Extremo Soul, Bahia-Sergipe-Alagoas, Pernambuco et Peraiba, Minas-Espirito Santo-Brasilia, Parana et Bolsa Regional se regroupent, mais sans disparaître. Alors que les bourses régionales seront chargées de développer les marchés boursiers au niveau local, la Bourse de Rio de Janeiro se spécialise sur les émissions de titres d'Etats. La Bourse de Sao Paulo prend alors le contrôle des marchés Actions, Options, Futures et Trackers. En se regroupant ainsi, la Bourse de Sao Paulo devient la première place boursière dans le domaine des actions en Amérique Latine, et l'une des toutes premières dans le monde dans le secteur des options. Le marché Options a cela de particulier que les options d'achat sont de type américain (les options peuvent s'exercer tout au long de la durée de vie de l'option) et les options de vente sont de type européen (l'exercice ne peut se réaliser qu'à l'échéance). Cette force au niveau continentale mais aussi mondiale s'est accentué en 2008 avec la fusion avec BM&F pour Bolsa de Valores Mercadorias e Futuros. Aujourd'hui la Bourse de Sao Paulo comprend des titres comme Petrobras, Vale, ou Unibanco.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

En tant qu'investisseur, vous pourrez suivre facilement l'évolution de la place boursière de Sao Paulo. Soit en étudiant l'indice IBrx 50 ou Brazil 50. Cet indice, créé en 1997, ne comprend que 50 valeurs mais parmi les plus fortes capitalisations boursières. Soit en vous basant sur un indice bien plus élargi, qu'est le IBovespa, fondé en 1968. D'un point de vue plus prosaïque, les heures d'ouverture des marchés dépendent de la saison. En effet, d'avril à octobre, la bourse de Sao Paulo est ouverte de 10h à 17h, et l'after market de 17h30 à 19h. Les autres mois, la bourse ouvre de 11h à 18h, et l'after market de 18h30 à 19h30.

La Bourse de Sao Paulo est donc une place boursière dynamique qui est plus qu'intéressante pour profiter de l'émergence des pays d'Amérique Latine. N'hésitez pas à rechercher un broker qui accepte vos ordres pour le marché brésilien.