Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Bourse de Belgrade, une place boursière qui a su évoluer

Places boursières

A mi-chemin entre l'Europe de l'Ouest et l'Europe de l'Est, la Yougoslavie a vu ses marchés boursiers très longtemps fermés après la seconde guerre mondiale. Et ce n'est que la chute du Mur de Berlin, puis l'effondrement de la Yougoslavie en tant qu'Etat, qui a apporté un nouveau souffle à la bourse de Belgrade, devenue depuis la capitale de la Serbie.

La Bourse de Belgrade fut fondée le 21 novembre 1894, mais ce n'est qu'en janvier 1895 que se firent les premières transactions. Après plusieurs décennies, le pays se fait envahir en avril 1941, et la bourse de Belgrade voit ses échanges s'arrêter brutalement. Le départ de l'occupant ne se traduit pas par une réouverture de la bourse de Belgrade, et elle sera même définitivement actée en 1953. A l'époque, la Yougoslavie sous l'impulsion de son chef d'Etat, Tito, a préféré la voie de l'autogestion à la voie du communisme. La Yougoslavie n'est donc pas un état satellite de l'URSS, mais elle n'est pas pour autant aux ordres des Etats-Unis. Les marchés boursiers n'ont alors pas d'utilité pour les entreprises yougoslaves.

Mais en 1989, dans un contexte nationaliste fort, le marché des capitaux de Yougoslavie ouvre ses portes. A l'époque, Slobodan Milošević dirige la république de Serbie. Trois années plus tard, en 1992, la Bourse de Belgrade reprend son nom originel. Mais le démantèlement de la Yougoslavie et les guerres fratricides entre les différentes républiques de l'union, ralentissent le développement de la Bourse de Belgrade. C'est finalement à la fin de la guerre que la bourse de la capitale de Serbie profite d'une augmentation des titres grâce à de nombreuses privatisations. Tout naturellement les échanges s'accroissent. L'année suivante, en 2002, les obligations de la république de Serbie sont cotées sur la Bourse de Belgrade.


Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Aujourd'hui, la Bourse de Belgrade peut être suivie à travers plusieurs indices boursiers. On peut citer notamment le Belex 15, créé en octobre 2005, et regroupant 15 entreprises serbes majeures. Le Belex Line fondé en avril 2007 est composé de 80 sociétés. Le SRX ou Serbian Traded Index permet également de suivre, et de spéculer sur la bourse de Belgrade.

La Bourse de Belgrade, dont la devise est à ce jour le dinar serbe, verra son influence s'accroître avec la stabilité géopolitique de la région. Plus les années de guerre s'éloigneront, plus la place boursière de Belgrade obtiendra une place de choix en Europe.