Téléchargez gratuitement le guide des premiers pas

Bourse de Bucarest, la place de Roumanie

Institutions

La Roumanie est l'un des pays de l'Union Européenne les plus peuplés avec plus de 21 millions d'habitants. Longtemps sous le joug soviétique, la révolution roumaine de 1989 a profondément remanié le pays. La Bourse de Bucarest est l'un des vecteurs de ce changement en apportant des capitaux aux entreprises nationales. Prenant son origine au XIXème siècle, la place boursière roumaine a subi la domination de l'URSS pendant plus de 50 ans.

La Bourse de Bucarest est née le 1er décembre 1882, mais en 1941, la guerre aidant, la bourse s'interrompt. En 1945, avec la mise en place du bloc communiste, la Roumanie voit sa bourse définitivement fermer. La Roumanie applique alors les programmes économiques de l'URSS. Il aura fallu attendre plus de 40 ans à la Roumanie pour que cette dernière abandonne l'URSS. L'ancien bloc soviétique explose avec la destruction du mur du Berlin en Allemagne, et la révolution roumaine en 1989. La Roumanie abandonne l'économie communiste et s'en remet à l'économie de marché en privatisant des pans entiers de l'économie, faisant la fortune de certains. Tout naturellement, la Bourse de Bucarest ou Bursa de Valori Bucaresti (BVB) réouvre ses portes le 21 avril 1995. La première transaction après cette très long interruption eut lieu le 20 novembre 1995.

En 1996, la Bourse de Bucarest développe le RASDAQ. A l'image du Nasdaq, le RASDAQ est la bourse électronique roumaine. Mais en 2005, cette bourse électronique fusionne avec la Bucharest Stock Exchange pour regrouper l'ensemble des valeurs sur un même marché. Aujourd'hui, tous les titres classiques sont cotés sur la bourse de Bucarest. Qu'ils s'agissent des actions, obligations, droits, fonds de pensions ou encore produits dérivés. La place roumaine est une place moderne dotée du système de négociation électronique, l'Arena. L'objectif est de se positionner comme le leader des places boursières d'Europe de l'Est. A ce jour, la capitalisation boursière dépasse les 25 milliards d'euros, pour un peu plus de 80 sociétés cotées.

Le marché roumain est ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 17h55. Si vous désirez suivre ce marché, vous vous tournerez vers l'indice BET, composé de 10 titres. Il compte des sociétés comme Banca Transilvania, Petrom ou encore SNTGN Transgaz. Pour avoir un aperçu global du marché, le BET-C regroupe l'ensemble des valeurs cotées. La Bourse de Bucarest reste ainsi une place dynamique en Europe. Intéressante à suivre pour mieux comprendre l'économie roumaine, membre de l'Union Européenne, et futur membre de la Zone Euro.